Economie

Ligue des Champions : l’UEFA a exposé les grandes lignes de sa réforme

réforme champions league uefa

Alors qu’une évolution du format de qualification pour la prestigieuse Champions League était attendue pour les prochaines éditions, l’UEFA a présenté les grandes lignes de cette réforme en amont du tirage au sort de l’Europa League qui s’est déroulé aujourd’hui à Monaco. Une réforme qui répond partiellement aux attentes des gros clubs européens. Décryptage…

La Champions League sera-t-elle bientôt réservée qu’aux clubs évoluant dans les principaux championnats européens ? La réforme exposée aujourd’hui par l’UEFA semble clairement aller en ce sens. En effet, la confédération européenne a révélé aujourd’hui, en ouverture de la cérémonie du tirage au sort de la phase de poules de la C3, que le mode de qualification de la C1 évoluerait lors des prochaines saisons.

A partir de l’édition 2018-19 de la C1, seront qualifiées automatiquement les quatre premières équipes des quatre premiers championnats du classement des coefficients UEFA. Ainsi, en l’état actuel des choses, la Liga Santander, la Bundesliga, la Premier League ainsi que la Serie A auraient quatre équipes directement qualifiées pour la phase de poules. La moitié des représentants proviendrait alors des quatre championnats majeurs.

Si une telle évolution n’est pas réellement majeure pour la Liga, la Premier League voire la Bundesliga, en revanche, elle aura un impact important pour la Serie A, qui occupe cette quatrième place depuis plusieurs années. Actuellement, seuls les deux premiers de son championnat se qualifient automatiquement pour la C1 et le troisième doit passer par un tour de barrage. Une épreuve qui s’avère régulièrement délicate pour les clubs italiens : la Lazio a été éliminée l’an dernier à ce stade par le Bayer Leverkusen et l’AS Roma a été sortie cette année par le FC Porto. Si elle parvient à maintenir cette quatrième place au classement des coefficients UEFA – la Serie A n’est pas du tout menacée par ses poursuivants pour le moment – elle sera la grande gagnante de cette réforme.

En revanche, en apparence, rien ne changera pour les championnats se classant aux cinquième et sixième places, rangs qui concernent directement la Ligue 1. Entre 2018-19 et 2020-21, deux places seront directement attribuées à ces deux championnats et le troisième devra passer par un tour de barrage. Néanmoins, l’équipe qualifiée pour ce tour de qualification, évitera de rencontrer une formation issue des quatre principaux championnats européens. Un changement de taille qui devrait tout de même faciliter la vie au troisième représentant de Ligue 1 !

UEFA : la confédération subit la pression des grands clubs européens

Bien évidemment, cette réforme va conférer une à deux places supplémentaires aux principaux championnats européens et limiter un peu plus la représentation des « petits » championnats au sein de la plus prestigieuse des compétitions européennes. Néanmoins, l’UEFA était contrainte de proposer une évolution de son format de qualification face à la pression exercée par les gros clubs pour que la compétition génère davantage de recettes. Une pression accentuée par l’intérêt de certains promoteurs privés cherchant à créer une compétition européenne en parallèle de la C1.

Ainsi, au cours des derniers mois, les médias britanniques ont relayé la tenue d’une rencontre informelle entre les dirigeants de Relevent Sports et des patrons de grands clubs de Premier League. Le promoteur des différentes éditions de l’International Champions Cup a notamment sondé les clubs anglais au sujet de la création d’une nouvelle compétition européenne. Sur ce même terrain, le géant chinois Wanda a également pris des contacts auprès de nombreux clubs européens au cours des derniers mois, notamment en Liga et en Serie A.

Face à la crainte de la création d’une compétition concurrente, l’UEFA est obligée d’écouter les revendications des gros clubs européens concernant les évolutions à apporter à la C1. Alors que cette réforme est entérinée pour la période 2018-21, d’autres nouveautés pourraient être introduites lors de prochaines périodes…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à suivre notre page Facebook

 


Source photo à la Une : © Ecofoot.fr

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer