Economie

Le changement de la composition actionnariale du Milan AC est-il acté ?

Selon les médias italiens, un nouvel actionnaire serait en passe d’intégrer le capital social du Milan AC sans remettre en cause la position dominante de Silvio Berlusconi au sein de l’entité milanaise. L’entrée d’un nouveau partenaire est indispensable afin de moderniser le modèle économique d’un club accusant des déficits chroniques importants. Explications…

L’homme d’affaires thaïlandais Bee Taechaubol devrait être l’heureux élu. Ainsi, selon les déclarations de Silvio Berlusconi en personne, les négociations seraient avancées concernant l’acquisition d’une partie du capital social du Milan AC par l’entrepreneur thaïlandais. Issu d’une famille riche, M. Bee a acquis sa fortune personnelle en gérant diverses sociétés immobilières et financières. Sa fortune pèserait actuellement 1,2 milliard de dollars.

Selon les informations révélées par la presse transalpine, Bee Taechaubol serait prêt à investir près de 500 M€ pour acquérir 49% du capital social du Milan AC. Il s’agirait alors d’une situation idéale pour Silvio Berlusconi : ce dernier parviendrait à conserver une position d’actionnaire majoritaire tout en trouvant un partenaire financier apportant de l’argent frais dans les caisses du club.

Si l’affaire venait à être finalisée, le Milan AC réinvestirait la somme déboursée par Bee Taechaubol dans son projet d’édification de nouveau stade situé à proximité de son nouveau centre administratif. La direction milanaise a déjà dévoilé les plans d’une nouvelle enceinte de 48 000 places, permettant de créer un nouveau quartier Milan au sein de la ville, véritable lieu de vie ouvert 7 jours sur 7. Le coût des travaux est estimé à 300 M€.

Le Milan AC cherche à imiter le modèle de la Juventus

« Le meilleur recrutement de la Juventus, c’est son nouveau stade. » Lors de chaque intersaison, Adriano Galliani, administrateur du Milan AC, lance cette boutade à la presse transalpine afin d’expliquer l’écart sportif grandissant d’année en année entre les Rossoneri et les Bianconeri. Depuis de nombreux mois, la famille Berlusconi s’active pour pouvoir se doter au plus vite de son nouveau stade, pierre angulaire de l’édification d’un véritable quartier Milan AC. La recherche d’un partenaire financier était une condition indispensable pour pouvoir faire avancer le dossier.

Le Milan AC a un besoin indispensable de moderniser ses outils de production afin de pouvoir espérer revenir sur le devant de la scène nationale au plus vite. Avec plus de 259 M€ de pertes financières depuis 2008, le club Rossonero ne peut plus compter uniquement sur son actionnaire pour espérer obtenir de bons résultats sportifs. Le Milan AC doit faire évoluer son modèle économique afin d’obtenir une progression de ses revenus opérationnels lui permettant de maintenir son train de vie.

résultat opérationnel milan ac

Après une saison 2014-15 calamiteuse sur le plan sportif, le Milan AC entrevoit la lumière avec la potentielle arrivée du nouvel investisseur thaïlandais. Avec l’entrée de M. Bee dans son capital social, le Milan AC espère être en mesure de concrétiser au plus vite ses projets de modernisation de ses infrastructures afin de revenir au plus vite sur le devant de la scène nationale et européenne.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer