Economie

Changement de propriétaire en vue pour Aston Villa ?

En vente depuis plus d’une saison, le propriétaire américain d’Aston Villa, Randy Lerner, pourrait enfin avoir trouvé un groupe d’investisseurs solides qui serait en mesure d’offrir la somme demandée par l’homme d’affaires américain tout en assurant la continuité de l’activité. Le dossier est actuellement étudié par Bank of America Merrill Lynch, établissement financier mandaté pour la vente. Explications…

Randy Lerner n’en peut plus. Depuis plus d’un an, le propriétaire américain d’Aston Villa clame publiquement sa volonté de céder son club avec lequel il n’arrive plus à obtenir de résultats. A la tête du club de Birmingham depuis son rachat en 2006 à Doug Ellis contre 62,6 M£, Randy Lerner a pourtant obtenu de très bons résultats lors de ses premières années en tant que propriétaire. Mais depuis le départ du manager Martin O’Neill, la situation n’a cessé de se dégrader.

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Lors des quatre dernières saisons, Aston Villa a joué le maintien avec pourtant des investissements qui devaient permettre au club d’assurer une place en première partie de tableau. Possédant la 8ème masse salariale de Premier League, Aston Villa a également été le 8ème club du championnat anglais le plus dépensier sur le marché des transferts au cours des trois dernières saisons. Un effort qui n’a pas porté ses fruits : le club a de nouveau lutté pour son maintien tout au long de la saison 2014-15.

Evidemment, le manque de résultats sportifs a provoqué une situation financière difficile qui a contraint Randy Lerner à mettre plusieurs fois la main au portefeuille afin de renflouer les caisses du club. Entre les saisons 2007-08 et 2013-14, Aston Villa a accusé plus de 219 M£ de pertes financières. Un gouffre que le propriétaire américain a été contraint de combler via des augmentations de capital : lors de la saison 2013-14, ce dernier a opéré à un abandon de créances de 90 M£ afin de réduire l’endettement du club de 189,8 à 104 M£.

Tony Adams, nouveau dirigeant d’Aston Villa ?

Ne souhaitant plus investir dans un club qui ne lui procure plus aucune satisfaction, Randy Lerner estime qu’Aston Villa a désormais besoin d’une équipe jeune et vigoureuse, capable d’injecter de nouvelles et brillantes idées dans la gestion de la structure. Malgré les pertes financières considérables affichées par Aston Villa lors des derniers exercices, le potentiel offert par la Premier League attire tout de même des groupes d’investisseurs intéressés par la reprise de l’activité.

D’après les informations dévoilées par la presse anglaise, un consortium d’investisseurs mené par la légende d’Arsenal FC Tony Adams et l’ancien directeur de Chelsea FC, Paul Smith, serait en passe de formuler une offre financière à hauteur de 150 M£ pour racheter le club. Une proposition qui serait conforme aux exigences de Randy Lerner pour vendre le club.

Tony Adams Aston Villa

Tony Adams pourrait devenir dirigeant d’Aston Villa en cas de transaction réussie

Parmi les investisseurs soutenant le dossier Tony Adams et Paul Smith, une entreprise répondant au nom de Halo et spécialisée dans la restructuration de clubs européens affichant de lourdes pertes devrait entrer dans le capital social du club de Birmingham si le dossier venait à être finalisé. Halo s’est précédemment intéressé à des prises de participations minoritaires au sein des clubs de l’Inter Milan ou encore du Sporting CP.

L’établissement financier mandaté pour la transaction, Bank of America Merrill Lynch, a confirmé des discussions avancées avec un groupe d’investisseurs. Tony Adams et Paul Smith espèrent que la transaction sera effective sous deux mois afin de prendre les commandes du club avant le début de la prochaine saison. Les deux hommes forts du projet tenteront ensuite de mettre en place un projet permettant à Aston Villa d’afficher de nouvelles ambitions tout en restructurant les comptes du club.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer