Economie

Chelsea sera-t-il le principal acteur du prochain mercato ?

Epargné par le fair-play financier mis en place par l’UEFA, la direction de Chelsea FC a beaucoup travaillé au cours des dernières années afin d’accroître les différents centres de profits du club permettant de dégager des résultats financiers positifs. Une stratégie qui place désormais les Blues en position de force pour le prochain mercato estival. Explications…

Contrairement à certaines formations qui sont impactées par le fair-play financier (PSG, Manchester City, AS Roma, Inter Milan…) ou d’autres qui doivent surveiller leurs investissements afin d’éviter les bilans déficitaires (FC Barcelone, Juventus FC…), Chelsea FC abordera le prochain mercato estival en position de force d’un point de vue financier.

Alors que les Blues ont accumulé de très importants déficits au début de l’ère Abramovitch à cause de lourds investissements réalisés sur le marché des transferts, la direction du club a su parfaitement œuvrer au cours des dernières années afin de mettre sur pied un modèle économique auto-suffisant du côté de Stamford Bridge. Les premiers résultats ont été perceptibles dès la saison 2013-14 avec un résultat net positif de l’ordre de 18,4 M€.

En plus du développement des différents centres de profits opérationnels du club – Chelsea FC profite notamment de la hausse des droits TV de Premier League pour la période 2013-16 – la direction a construit un modèle permettant de rééquilibrer considérablement la balance des transferts du club sans forcément limiter sa capacité d’investissements. Ainsi, Chelsea FC a mis au point un réseau de scouting important à travers le continent européen afin de faire venir de nombreux jeunes talents à très fort potentiel. Les jeunes éléments sont ensuite prêtés et certains d’entre eux sont revendus avec une belle plus-value à la clé.

Comment Chelsea FC a transformé son modèle économique ?

Alors que le club avait affiché un déficit de la balance des transferts supérieur 20 M£ lors de chaque exercice entre 2010 et 2013, le club londonien a fortement réduit ce déséquilibre au cours de la saison 2013-14 avec un résultat négatif de seulement 7,2 M£. Un résultat qui a notamment pu être obtenu grâce à la vente de Kevin De Bruyne du côté du VfL Wolfsburg contre une indemnité de l’ordre de 16,5 M£. Alors que la jeune pépite belge a très peu joué sous les couleurs de Chelsea, les différents prêts du joueur à Genk et au Werder Brême ont permis de faire monter son prix de vente.

Abonnement Ecofoot Premium – S’abonner à notre version premium, c’est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot
  • Bénéficier de nos meilleurs contenus au format magazine
  • Soutenir le développement d’un média que vous appréciez




  • balance des transferts chelsea fc

    Malgré un investissement supérieur à 100 M£ sur le marché des transferts lors de la saison 2014-15, Chelsea FC pourrait pour la première fois sous l’ère Abramovich afficher une balance des transferts positive concernant l’exercice en cours ! Outre la vente de David Luiz au PSG ou encore d’André Schurrle au VfL Wolfsburg, le club a de nouveau appliqué sa nouvelle politique en cédant son jeune attaquant belge Romelu Lukaku à Everton contre un chèque de 28 M£. Thorgan Hazard, se situant dans la même situation, a également été vendu au Borussia Mönchengladbach contre une somme de 5,8 M£.

    Ainsi, le modèle qui consiste à acquérir de jeunes talents en faisant monter leur valeur marchande via un système de prêts commence à largement porter ses fruits. Lors de cette saison 2014-15, le club a prêté plus de 25 joueurs et le club devrait à nouveau percevoir de jolies plus-values avec les ventes prévues de Christian Atsu ou encore de Marco Van Ginkel.

    Si le déficit de la balance des transferts ne pose plus un problème, la problématique pourrait disparaître complètement avec l’augmentation des différents centres de profits du club. Chelsea FC a déjà annoncé pour la saison 2015-16 un changement de sponsoring maillot. Le manufacturier de pneumatiques japonais Yokohama prendra la succession de Samsung contre un investissement considérable de l’ordre de 40 M£ par saison. Cela représente un montant plus de deux fois supérieur aux revenus perçus actuellement de la part de son sponsor principal. Grâce à cette augmentation spectaculaire, Chelsea FC espère se rapprocher de la barre des 150 M£ de revenus commerciaux.

    Les recettes commerciales ne seront pas la seule source de revenus impactée lors de la saison prochaine. Chelsea FC va également bénéficier de la hausse des droits TV de la Ligue des Champions sur le marché britannique. Alors que les Blues devraient percevoir 34 M€ pour leur participation à l’édition 2014-15 de la C1, ce montant devrait s’élever au-dessus de la barre des 60 M€ pour un parcours similaire lors de la saison 2015-16. A cela, il faudra ajouter l’entrée en vigueur des nouveaux droits TV de Premier League à compter de la saison 2016-17…

    résultat opérationnel chelsea fc

    Quelle sera l’enveloppe de transferts de Chelsea FC pour 2015-16 ?

    Avant d’évoquer les transferts, la direction de Chelsea FC souhaite utiliser ses nouveaux profits pour verrouiller le contrat de son technicien. Alors que José Mourinho est déjà l’entraineur le mieux payé au monde – il a perçu 18 M€ de recettes lors de la saison 2013-14 en comptabilisant ses revenus publicitaires – Roman Abramovitch souhaite faire signer une prolongation au coach portugais avec une belle revalorisation à la clé.

    Concernant la campagne de recrutement estivale pour la saison 2015-16, José Mourinho devrait pouvoir se faire plaisir. Alors que le club a remporté aisément le championnat de Premier League édition 2014-15, le technicien portugais devrait mener une réflexion afin de bâtir un effectif capable d’aller plus loin sur la scène européenne. Pour mener à bien cette mission, Mourinho disposera à nouveau d’une enveloppe supérieure à 100 M£.

    Alors que José Mourinho a dernièrement indiqué qu’il y aurait peu de mouvements lors de la prochaine fenêtre de transferts, le club pourrait alors investir de grosses sommes sur quelques dossiers prioritaires. D’après, les premières informations divulguées par la presse anglaise, un avant-centre complémentaire à Diego Costa serait recherché par les Blues. Les noms d’Icardi et de Griezmann ont dernièrement été cités. José Mourinho chercherait également à recruter en défense centrale afin de rajeunir des éléments qui se rapprochent de la fin de carrière.

    Si les rumeurs ne sont pas nombreuses pour le moment du côté des Blues, Chelsea FC sera sans nul doute un acteur majeur de la prochaine période de transferts…

    Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

    Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer