Economie

Chelsea et Adidas vont cesser leur collaboration

Alors que l’équipementier Adidas possédait un engagement contractuel jusqu’à l’issue de la saison 2022-23 avec Chelsea FC, les deux parties ont annoncé hier qu’ils mettraient un terme à leur collaboration à la fin de la saison 2016-17. Une rupture anticipée qui pose de nombreuses questions quant aux choix stratégiques opérés par les deux entités. Explications…

Auteur d’une saison 2015-16 très décevante sur le plan sportif, Chelsea FC devra partir en quête d’un nouvel équipementier pour remplacer son partenaire Adidas à l’issue de la saison 2016-17. Alors que les deux parties avaient signé un contrat de 10 ans en juin 2013, elles ont annoncé simultanément une rupture anticipée de leur collaboration qui s’achèvera donc à l’issue de la prochaine saison.

Si les Blues ont émis peu de commentaires à ce sujet, la direction d’Adidas a été plus bavarde. Tout en dévoilant ses excellents chiffres trimestriels, la marque allemande a indiqué que la rupture anticipée a été opérée par consentement mutuel. Selon certains experts, ce départ anticipé répond à la nouvelle stratégie de l’équipementier, qui prévoit de sponsoriser moins d’équipes dans chaque championnat européen pour se concentrer sur ses top teams.

Néanmoins, et contrairement aux premières rumeurs qui ont été véhiculées dans la presse internationale, Adidas ne serait pas forcément à l’origine de ce départ anticipé. D’ailleurs, l’équipementier a confirmé hier qu’il recevrait un paiement de la part de Chelsea FC afin de compenser la rupture contractuelle. La firme a indiqué que ce paiement sera visible dans ses comptes du deuxième trimestre 2016 et aura un impact supérieur à 10 M£ sur son réusltat net ! Selon les informations révélées par le Financial Times, ce paiement pourrait même atteindre la somme de 50 M£ !

Ainsi, d’après les échanges financiers dévoilés, la direction de Chelsea FC serait à l’origine de ce désengagement avec son partenaire technique. Depuis plusieurs mois, les Blues cherchaient à renégocier les termes financiers de leur engagement avec la firme aux trois bandes. Percevant 30 M£ par saison, la formation londonienne estimait que ce contrat n’était plus conforme à la valeur du marché. Surtout après l’engagement d’Adidas auprès de Manchester United à hauteur de 75 M£ par exercice !

Dans cette affaire, Chelsea FC a certainement un coup d’avance en ayant déjà négocié un nouveau contrat plus lucratif avec le successeur d’Adidas. Pour le moment, la direction n’a dévoilé aucun nom mais Nike cherche depuis longtemps à équiper une nouvelle formation londonienne de premier plan depuis la perte de son contrat avec Arsenal FC. Un temps proche de Tottenham, la firme à la virgule pourrait bien être le prochain partenaire technique des Blues de Chelsea…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire 


Source photo à la Une : © Chelsea Football Club (Facebook)

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer