Economie

Chelsea FC dévoile un excellent bilan financier

La direction de Chelsea FC a dernièrement présenté un excellent bilan financier pour l’exercice 2013-14. Les Blues ont enregistré un profit important qui met le club à l’abri à l’égard du fair-play financier. Une bonne santé économique qui est notamment due à un changement de stratégie. Explications…

Il semble loin le temps où Chelsea FC accumulait les plus lourdes pertes de Premier League. Devant les règles imposées par le fair-play financier et suite à la crise du rouble en Russie, le propriétaire de Chelsea, Roman Abramovitch a décidé d’opérer à une réorientation stratégique des investissements du club. Cela s’est notamment traduit par un rééquilibrage important de la balance des transferts. Désormais, le club doit parvenir à s’auto-financier.

Lors de la saison 2013-14, Chelsea FC est parvenu à atteindre cet objectif. Le club a présenté un résultat net positif de 18,416 M£. Il s’agit d’un excellent bilan alors que le club avait accusé un déficit à hauteur de 49,5 M£ lors de la saison 2012-13.

Ce bilan largement positif enregistré par Chelsea FC est dû à deux éléments. Tout d’abord, le club a considérablement augmenté ses recettes. Pour la première fois de son histoire, Chelsea FC a enregistré un chiffre d’affaires opérationnel supérieur à 300 M£ pour atteindre 319,843 M£. Cela constitue une hausse de 25% par rapport à la saison précédente.

En plus de cette hausse importante de chiffre d’affaires, le club a clairement équilibré sa balance des transferts. Alors que le club accusait un déficit de « player trading » de l’ordre de 44,306 M£ en 2012-13, Chelsea FC est parvenu à réduire ce passif à 7,288 M£ lors de la saison 2013-14. Les Blues commencent à tirer les bénéfices d’une politique misant sur le recrutement d’un grand nombre de jeunes éléments à très fort potentiel pour pouvoir ensuite enregistrer d’importantes plus-values. Cela permet au club d’équilibrer sa balance des transferts sans réduire sa compétitivité et son pouvoir d’achat sur le marché des transferts.

Chelsea FC profite de la hausse des droits TV de Premier League

Concernant sa hausse de chiffre d’affaires opérationnel, le club de Chelsea la doit à deux sources de revenus. Tout d’abord, les revenus commerciaux du club ont progressé de 36,82 % par rapport à la saison 2012-13 pour franchir pour la première fois la barre des 100 M£ de revenus. Ainsi, le club de Chelsea a enregistré 108,9 M£ de recettes commerciales lors de la saison 2013-14. Cette hausse importante est notamment due à la conclusion d’une multitude de nouveaux accords de sponsoring notamment avec Rotary, Hackett, Coral, William Lawson’s ou encore Indosat.

revenus opérationnels chelsea fc 2011-14

Au sujet des droits TV, Chelsea FC profite également de la hausse du contrat négocié par la Premier League pour la période 2013-16. Ainsi, les Blues ont perçu au total 139,8 M£ de recettes télévisuelles contre seulement 105,4 M£ lors de la saison 2012-13. Cela constitue une hausse de 32,65%.

Seuls les revenus de billetterie ont stagné du côté des Blues. Le club accuse une très légère hausse de 0,46% pour atteindre 71,019 M£ de revenus. Et le club ne compte pas sur cette ressource pour dynamiser les revenus du club à l’avenir. La capacité du stade et le gel des prix des billets depuis la saison 2011-12 empêchent le club de développer cette source de revenus.

En revanche, pour poursuivre son développement, le club de Chelsea FC compte fortement sur la hausse de ses revenus commerciaux dans les années à venir. Bruce Buck, directeur exécutif du club, a indiqué que le renforcement de la notoriété internationale de la marque Chelsea FC constituait une priorité afin d’accroître les revenus commerciaux du club lors des prochaines années. Si Chelsea FC bénéficie déjà d’importantes recettes commerciales, le club londonien demeure néanmoins à la traine sur cet aspect par rapport à un club comme Manchester United. En cas de forte croissance des revenus commerciaux, associée à la hausse des droits TV de Premier League pour la période 2016-19, le club de Chelsea FC pourrait s’auto-financer de manière durable dans les années à venir.

bilan financier chelsea fc 2013-14

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer