Droits TV

Classement européen des droits TV

Alors que les droits TV du football ne cessent d’augmenter, Ecofoot fait un état des lieux des cinq championnats majeurs européens tout en dévoilant le top 10 des clubs ayant obtenu les plus gros montants en termes de droits TV sur la saison 2012-13. Les choix de redistribution effectués par les différents championnats et les parcours en Ligue des Champions conditionnent ce classement…

D’après une étude menée par TV Sports Markets,  les droits TV des cinq championnats majeurs européens (Premier League, Liga, Bundesliga, Serie A et Ligue 1) ont augmenté d’un milliard d’euros entre 2010 et 2013. Ainsi, les droits TV des 5 championnats ont progressé de 25% en trois ans pour atteindre la barre des 5 milliards d’euros par saison pour la période 2013-16.

Cette progression ne tient pas compte de l’inflation des droits TV concernant la diffusion des compétitions européennes. Dernièrement, British Telecom a acquis l’exclusivité des droits de diffusion des compétitions européennes sur le sol britannique pour la période 2015-18 contre un chèque de 1,4 milliard d’euros. Ce montant représente le double du prix payé aujourd’hui par les diffuseurs britanniques…

L’augmentation des droits TV est tirée vers le haut par la Premier League et la Bundesliga

L’entrée de British Telecom dans l’appel d’offres domestique associée à une renommée internationale de la Premier League qui ne cesse de croître ont permis de tirer les revenus TV des clubs anglais vers le haut. La conjonction des deux phénomènes a entraîné une progression des droits TV de la Premier League de l’ordre de 63% entre 2010 et 2013. Pour la saison 2013-14, les 20 clubs de l’élite anglaise se partageront près de 2,2 milliards d’euros de droits TV.

Si les droits TV des championnats majeurs sont largement tirés vers le haut par la Premier League, la Bundesliga n’est pas en reste. Championnat possédant les plus petits droits TV en 2010, sa progression de 54% lui a permis de dépasser la Ligue 1. Historiquement, la Bundesliga ne parvenait pas à tirer de gros revenus des droits TV domestiques dû à la faible concurrence entre les acteurs de la télévision payante allemande. Les bons résultats des clubs allemands sur la scène européenne combinée à une concurrence plus rude entre Deutsche Telekom et Sky Deutschland ont permis de faire grimper les droits TV à 673 millions d’euros par saison.

Si les droits TV sont restés relativement stables en Liga (742 millions d’euros) et Serie A (960 millions d’euros) ; la Ligue 1 a connu une baisse de ses droits TV de 6% entre 2010 et 2013. Malgré l’entrée de BeInSport sur le marché ; le championnat français souffre de la politique menée par Canal + et du retrait de la chaine de TV Orange Sport. De plus, le championnat français peine à obtenir des droits TV conséquents pour la diffusion à l’étranger. Actuellement, elle ne gagne que 30 millions d’euros par an sur les droits internationaux…

Le Real et le FC Barcelone dominent le top 10

Le classement des droits TV prend en compte l’ensemble des revenus audiovisuels gagnés par chaque club dans les différentes compétitions disputées (championnat, coupe, coupe d’europe). Les deux géants d’Espagne, le Real Madrid et le FC Barcelone, dominent outrageusement le classement. Les deux clubs profitent d’une répartition des droits TV en Liga très inégale. Les deux géants espagnols s’accaparent près de la moitié des droits TV du championnat chaque saison. De plus, les parcours solides réalisés en Ligue des Champions leur permettent d’obtenir respectivement 48 et 45 millions d’euros de revenus en provenance de cette compétition.

Florentino Perez

Florentino Perez, président du Real Madrid, s’oppose catégoriquement à toute réforme de la répartition des droits TV en Liga.

Les revenus tirés de la Ligue des Champions permettent également aux clubs italiens d’être bien représentés dans le classement. L’an dernier, la Juventus Turin a obtenu les plus gros droits audiovisuels de la Champion’s League avec un gain de plus de 65 millions d’euros. Le Milan AC, qui a obtenu le 4ème revenu de la dernière Ligue des Champions avec 51,3 millions d’euros, se classe également au 4ème rang des droits audiovisuels européens avec une somme perçue de 124 millions d’euros.

Enfin, un club français fait son apparition dans le classement. Il s’agit bien évidemment du PSG qui a atteint la barre des 89 millions d’euros. Le club parisien a perçu 44,7 millions d’euros de revenus TV grâce à son quart de finale de Ligue des Champions.  Et il a obtenu approximativement la même somme grâce à son titre de champion de France. La baisse des droits TV en Ligue 1 ne concerne donc pas tous les clubs…

[table id =59 /]

Google Plus

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer