Marketing

Classement Facebook de Bundesliga 2013-14

Mise en lumière grâce à la dernière finale de Ligue des Champions, la Bundesliga est érigée par ses voisins européens comme un modèle financier et désormais sportif. Décrit comme le championnat du futur, Ecofoot a cherché à savoir si l’Allemagne est également en avance au niveau du marketing digital. Pour cela, nous avons dressé le classement Facebook de Bundesliga.

Dans quel secteur l’Allemagne n’est-t-elle pas performante aujourd’hui ? Dominatrice et montrée en exemple par ses différents partenaires européens, l’Allemagne domine un grand nombre de secteurs de l’économie en Europe. Le football n’échappe pas à cette règle avec une splendide finale de Ligue des Champions opposant le Bayern Munich au Borussia Dortmund la saison dernière.

Contrairement aux autres pans de l’économie allemande, la Bundesliga ne construit pas son succès sur l’exportation. Et la stratégie déployée sur Facebbok par les différents clubs allemands met bien en évidence cette exception. Très peu de clubs traduisent leurs publications en Anglais. Seuls le Bayern Munich et le Borussia Dortmund le font avec parcimonie.

Ainsi, dans ce classement de Bundesliaga, nous ne retrouvons pas de gros cadors comportant plus dizaines de millions de fans comme en Angleterre, Espagne ou encore Italie avec le Milan AC. Le Bayern Munich, club allemand le plus populaire en dehors de ses frontières, mène confortablement ce classement avec plus de 8 millions de mentions J’aime. Son dauphin se nomme le Borussia Dortmund avec 3,6 millions de fans. A noter que la finale de la Ligue des Champions a permis au club de la Ruhr de doubler son nombre de mentions J’aime en seulement six mois.

La Bundesliga possède un excellent taux d’engagement

Au niveau de l’animation des pages Facebook, la Bundesliga ne révolutionne pas les pratiques. Un grand nombre de clubs se contentent de relayer les articles publiés sur le site officiel en y ajoutant quelques photos exclusives des entrainements ou des matchs.

Cette sobriété dans l’animation fonctionne pourtant très bien. La Bundesliga possède un des meilleurs taux d’engagement d’Europe, atteignant 7%. Les supporters allemands adorent commenter les publications en apportant leur propre analyse du match qu’ils ont vu ou la tactique à employer pour battre le prochain adversaire. L’analyse des supporters sur Facebook est beaucoup plus présente qu’en Ligue 1 par exemple. Pourtant, les community managers ne font pas toujours ce qu’il faut pour obtenir autant de retours (peu de questions posées, les avis ne sont pas forcément demandés explicitement…).

Ainsi, les pages de Bundesliga comportent une audience véritablement passionnée par le ballon rond. Le Borussia Mochengladbach a bien compris ce paramètre et il joue sur ce phénomène. Le club consacre beaucoup de temps sur Facebook à livrer des analyses émises par les joueurs ou les dirigeants. Le résultat est au rendez-vous puisque le club obtient un taux d’engagement de 9,11%.

borussia mochengladbach facebook

Le community manager du Borussia Monchengladbach n’hésite pas à citer des analyses d’après-matchs qui suscitent de nombreuses réactions chez les supporters.

Si vous êtes friands de tactique et que vous comprenez l’Allemand, nous vous conseillons de vous rendre sur les pages Facebook de Bundesliga…

[table id =56 /]

Google Plus

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez