Marketing

Classement facebook de Bundesliga

bundesliga facebook

Après la Ligue 1, la Premier League, la Liga et la Serie A, Ecofoot dresse aujourd’hui le classement facebook de la Bundesliga. Championnat méconnu en France et très souvent sous-estimé en Europe, il ne cesse de gagner en popularité. Le classement facebook traduit-elle cette montée en puissance du football allemand ? Ecofoot tente d’y répondre.

Le football allemand ne cesse de progresser dans la hiérarchie européenne. Dépassant l’Italie pour s’emparer de la troisième position au coefficient UEFA, l’Allemagne est certainement le championnat le plus sain financièrement d’Europe. Ayant développé un modèle centré sur le « spectateur » et moins dépendant des revenus issus des droits TV, ce championnat est le mieux armé avant l’entrée en vigueur du fair-play financier.

Cette bonne santé économique n’est pas étrangère à l’arrivée de Guardiola à la tête du Bayern. Elle est la conséquence d’une bonne gestion « à l’allemande » mais aussi d’un véritable succès populaire dans le pays. Jamais le football allemand n’a attiré autant de monde dans les stades. L’an dernier, les tribunes allemandes connaissaient le deuxième taux de remplissage d’Europe, à quelques unités de l’Angleterre !

Mais malgré ce succès à l’intérieur de ses frontières, le football allemand a du mal à se diffuser à l’étranger. Il est catalogué au même niveau que la Ligue 1 alors que le spectacle y est souvent de bien meilleure qualité.

Le classement facebook traduit les deux phénomènes : gros succès national et diffusion limitée à l’étranger. Dans ce classement, seuls le Bayern Munich et plus récemment le Borussia Dortmund possèdent une grosse base de fans issus de l’étranger. Le Bayern Munich est depuis plusieurs décennies le club le plus populaire d’Allemagne. Et grâce à son football total et à une qualité technique impressionnante, le Borussia Dortmund est parvenu à séduire un public à l’étranger. D’ailleurs, ce sont les deux seuls clubs allemands qui sont capables de rivaliser avec les gros clubs européens sur le réseau social.

facebook Bayern Munich

La page facebook du Bayern Munich n’a pas reçu un afflux massif de fans suite à la confirmation de la rumeur Guardiola.

Un nombre moyen de fans tout de même impressionnant

Mais si les autres clubs ne peuvent compter sur un bassin de fans basé à l’étranger, les scores n’en demeurent pas moins impressionnants. Le TSV Hoffenheim qui occupe le 16ème rang de ce classement compte tout de même plus de 60 000 fans ! Le nombre est vertigineux pour une commune qui ne comporte que 30 000 habitants…

La hiérarchie suit sensiblement le classement des affluences moyennes en Allemagne. Les déceptions concernent le Bayer Leverkussen qui n’occupe que le 11ème rang avec un peu plus de 130 000 fans. Mais facebook n’est clairement pas la priorité du club : le club n’a embauché un Community Manager que très récemment. De même, Wolfsburg n’atteint pas la barre des 100 000 fans. Le club de Wolkswagen n’a pu surfer sur le titre remporté en 2009 car aucune vraie stratégie digitale n’était en place à ce moment-là.

 Ce classement facebook de la Bundesliga tend à montrer que le football allemand possède un potentiel énorme. Sans grande ouverture vers l’étranger pour la plupart des clubs allemands, ils possèdent déjà une base importante de fans. Avec l’arrivée de Guardiola et d’autres stars internationales, la Bundesliga pourrait vite devenir aussi médiatique que les championnats de Premier League, de Liga ou de Serie A dans les années à venir…

[table id =32 /]

Google Plus

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer