Marketing

Ligue 1 – Classement Facebook 2014-15

Ecofoot.fr profite de la reprise de la Ligue 1 pour mettre à jour les différents classements Facebook du championnat. Si les bouleversements sont peu nombreux, les différentes formations de Ligue 1 ont professionnalisé la gestion de leurs réseaux sociaux. Une politique qui donne de bons résultats. Explications…

Il est loin le temps où les réseaux sociaux des clubs de Ligue 1 étaient généralement gérés par les supporters. Désormais, une majorité de clubs de Ligue 1 ont professionnalisé la gestion des réseaux sociaux, devenus de vrais canaux de communication à part entière. Une professionnalisation qui a permis d’optimiser le recrutement et l’animation des différents réseaux sociaux.

Alors qu’il suffisait de posséder une communauté supérieure à 100 000 Mentions J’aime pour atteindre le top 8 de Ligue 1 il y a un an, ce pallier est bientôt franchi par l’intégralité des clubs du championnat en ce mois d’août 2014. Entre janvier 2014 et aujourd’hui, les vingt formations de l’élite ont engendré 10,274 millions de nouvelles mentions J’aime pour atteindre 22 millions de fans Facebook. Un taux de croissance de 87% qui contraste avec celui enregistré entre août 2013 et janvier 2014 (+35,70%).

Si la volumétrie  a fortement augmenté, la qualité d’animation s’est également accentuée au cours des derniers mois. Alors que le taux d’engagement (nombre de personnes ayant réalisé une interaction sur la page Facebook / nombre total de fans) était de 2,96% en août 2013 et 3,79% en janvier 2014 ; il est désormais de 5,28% lors de la dernière mesure effectuée ! En plus des animations classiques désormais appliquées par la quasi-intégralité des clubs (photos exclusives, contenu vidéo, attention portée sur l’avant et l’après-match avec la mise en avant graphique de nombreux contenus…) de nombreux clubs mettent en place des initiatives originales telles que des jeux-concours ou encore des applications inédites.

Le classement général Facebook de Ligue 1 enregistre quelques modifications

Evidemment, si les indicateurs généraux sont positifs, tous les clubs de Ligue 1 n’enregistrent pas les mêmes taux de croissance. En tête du classement, le PSG a très largement accentué son avance. Entre janvier et août 2014, le club parisien a de nouveau doublé son audience alors que l’OM, son dauphin, n’a enregistré qu’une faible progression de 28% (plus petite croissance de Ligue 1).

Abonnement Ecofoot Premium – S’abonner à notre version premium, c’est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot
  • Bénéficier de nos meilleurs contenus au format magazine
  • Soutenir le développement d’un média que vous appréciez




  • [table id=116 /]

    Si le podium est inchangé par rapport à janvier 2014, l’AS Monaco s’en rapproche dangereusement. Entre janvier et août 2014, le club de la Principauté a augmenté son audience Facebook par 4,2 ! Cette progression a permis aux Rouges et Blancs de largement dépasser le LOSC et les Girondins de Bordeaux et de se rapprocher de l’Olympique Lyonnais, qui a entre-temps enregistré une hausse de 59%.

    Classement Facebook Ligue 1

    Le PSG représente à lui seul 56% des Mentions J’aime de la Ligue 1.

    Cependant, le club de la Principauté n’est pas la formation à avoir enregistré la plus grosse croissance entre les deux périodes étudiées. L’EA Guingamp, vainqueur de la Coupe de France, a multiplié par 4,5 son audience entre janvier et août 2014. Outre les résultats sportifs, le club breton a mis en place une animation plus efficace qui favorise la viralité des publications et le recrutement. De plus, le club a acquis une audience différente de sa zone d’influence habituelle : la ville la plus représentée en termes d’activité sur la page officielle du club breton est désormais Paris.

    Certaines formations de Ligue 1 enregistrent des taux d’engagement impressionnants

    Outre la volumétrie, les clubs de Ligue 1 ont également particulièrement bien travaillé l’animation de leur page Facebook. Certains clubs enregistrent des taux d’engagement très importants. C’est notamment le cas de l’AS Monaco, du FC Metz ou encore de l’OGC Nice qui possèdent un taux d’engagement supérieur à 10% au cours de la dernière semaine.

    Cette hausse du taux d’engagement est principalement due à des initiatives originales lancées par les différents clubs de Ligue 1 au cours des derniers mois. Par exemple, l’AS Saint-Etienne a notamment lancé une application Deezer directement accessible depuis sa page Facebook pour écouter la playlist des joueurs de son effectif. D’autres clubs se sont lancés dans des jeux-concours avec leurs partenaires commerciaux. C’est notamment le cas de l’OL qui organise régulièrement des instants gagnants en y associant la marque de son partenaire Hyundai. L’OM utilise également ce type de procédé en partenariat avec Intersport à travers le jeu OM Fada Forever. Le PSG, l’AS Monaco, le FC Lorient ou encore le TFC utilisent également ce type de procédé pour recruter et interagir avec leurs fans.

    [table id=117 /]

    Si les initiatives originales permettent d’accroitre sensiblement le taux d’engagement, ce paramètre est également très sensible à l’actualité du club en question. Ainsi, le RC Lens, qui pratique plutôt une animation classique sur sa page Facebook, possède un taux d’engagement de près de 8% au cours de la dernière semaine (4ème taux de L1). Ce taux important est principalement du à l’actualité du club et notamment aux éventuelles difficultés financières rencontrées par son actionnaire majoritaire.

    Enfin, en plus de devenir un outil de communication de plus en plus puissant, certains clubs de Ligue 1 commencent à lancer des initiatives orientées business afin de développer leur chiffre d’affaires via Facebook. Certaines formations ont intégré un module de billetterie Fnac au sein de leur page Facebook à l’image de l’ETG. D’autres formations comme le PSG ont opté pour l’intégration d’un onglet boutique officielle. Enfin, l’OL a lancé le dispositif « OL Match entre amis » permettant aux supporters de bénéficier d’un tarif de groupe en souscrivant à l’offre via Facebook.

    Si les clubs de Ligue 1 possédaient un certain retard sur leurs homologues européens – notamment sur les clubs de Premier League – en matière de stratégie déployée sur les réseaux sociaux, ces derniers ont réalisé de gros efforts au cours des derniers mois pour optimiser leur présence. Nul doute que les vingt formations poursuivront leurs efforts au cours de la saison 2014-15.

    Google Plus

    Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer