Economie

Classement des revenus de l’Europa League 2012-13

Une semaine après la publication des revenus de la Champion’s League, Ecofoot dresse aujourd’hui pour vous le classement des gains des 48 clubs ayant accédé à la phase de poule de l’Europa League plus des 8 clubs reversés de la Ligue des Champions. Et le classement regorge de nombreuses surprises.

Une nouvelle fois, le vainqueur de la compétition ne se situe pas au sommet du classement des revenus. Chelsea, vainqueur de l’édition 2012-13, ne se retrouve qu’au deuxième rang de ce classement avec  10,7 millions d’euros de gains. Combinés aux 30,7 millions d’euros gagnés lors de sa participation à la phase de poule de la Ligue des Champions, les Blues se situent tout de même au huitième rang européen des revenus issus des différentes compétitions européennes. Chelsea subtilise le premier rang anglais à Manchester United.

Le leader du classement des revenus de la Ligue Europa est un club éliminé en demi-finale de la compétition. Il s’agit du club stambouliote de Fenerbahçe. Le club turc profite, en plus de sa belle performance sportive, d’un market pool conséquent grâce à l’explosion du prix des droits TV en Turquie. En effet, à l’avenir, les clubs turcs engagés dans les différentes compétitions européennes vont voir leurs revenus copieusement augmentés. Les différentes chaines turques ont décidé de casser leur tirelire pour diffuser du football.

fenerbahce

Les supporters de Fenerbahçe peuvent être heureux : leur club a reçu un joli montant issu de la participation à la dernière édition de la Ligue Europa

Le market pool tient une nouvelle fois une place importante dans la redistribution des revenus

Comme pour la Champion’s League, le market pool joue un rôle considérable dans la distribution des revenus issus de la compétition. Et une nouvelle fois, ce paramètre n’avantage pas les clubs portugais dont les droits TV sont minimes par rapport à d’autres pays.

Le Benfica Lisbonne, finaliste de la compétition, ne se situe qu’au neuvième rang avec 5,77 millions d’euros de revenus. Au final, le club lisboète a perçu un peu moins de 20 millions de revenus grâce à sa participation à la phase de poule de la LDC. Mais avec un parcours similaire à Chelsea, le club portugais a gagné deux fois moins d’argent que les Blues. Les Portugais n’ont pas la chance de recevoir le market pool d’un club de Premier League.

Un top 10 plus hétéroclite concernant  l’Europa League

Le top 10 des revenus de l’Europa League est tout de même plus hétéroclite que le classement de la Champion’s League. Deux clubs français y trouvent leur place : l’OL se situe au cinquième rang (7M) suivi des Girondins de Bordeaux. Le club russe du Rubin Kazan est parvenu également à se hisser au quatrième rang.

Enfin, les derniers éléments du classement sont les clubs qui ont été reversés de la Ligue des Champions avec une élimination précoce en Europa League. C’est notamment le cas pour les six derniers clubs occupant ce classement : le Zenith, l’Ajax, l’Olympiakos, Cluj, le Dynamo Kiev et les Biélorusses du BATE Borisov…

[table id =46 /]

Google Plus

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer