Economie

Classement des revenus de la Ligue des Champions 2012-13

L’UEFA vient de divulguer les sommes allouées aux 32 participants de la Ligue des Champions de la saison 2012-13. Ecofoot en a dressé le classement afin de voir les grands gagnants financiers de la compétition.

Surprise ! Le leader des rétributions de l’UEFA concernant la Ligue des Champions 2012-13 n’est pas le vainqueur de la compétition. En effet, il ne s’agit pas du Bayern Munich mais de la Juventus Turin, éliminée en quart de finale face au… Bayern !

L’explication d’un tel chamboulement est simple. L’aspect sportif n’est pas le seul critère retenu par l’UEFA pour distribuer les gains. En plus du parcours sportif, l’UEFA dresse un « market pool» qui combine une multitude de critères et qui varie grandement entre les clubs.

Parmi les critères sélectionnés pour le calcul du market pool, le plus déterminant est la somme payée en droits TV par la nation du club concerné. Ainsi, certains pays voient leurs gains complètement minimisés alors que d’autres en sont de gros bénéficiaires. D’autres éléments sont pris en compte comme le classement national du club la saison dernière ou encore le nombre de diffusions télévisuelles en Ligue des Champions.

Le Milan AC peut dire merci au « market pool »

Ainsi, le market pool peut constituer jusqu’à plus de 70% des gains rétribués par l’UEFA. Deux clubs dépassent ce taux. Il s’agit tout d’abord du Milan AC, classé 4ème alors que le club lombard a été éliminé en huitième de finale contre le FC Barcelone. Sur les 53,2 millions d’euros engendrés, 36,2 millions proviennent du market pool. Le second club en question est l’ancien champion de France en titre, le Montpellier HSC. Alors que le club héraultais a été éliminé sans gloire au premier tour, en terminant 4ème de sa poule, il parvient à toucher 32,3 millions d’euros (dont 22,7 millions d’euros de market pool) ce qui lui permet d’intégrer le top 10 des revenus.

Les grands gagnants de ce système sont les championnats anglais, espagnols, italiens, allemands et français. Malgré des parcours très décevants pour les clubs anglais comme Chelsea ou Manchester City (élimination au premier tour), ils parviennent à se classer dans la première partie du tableau. D’ailleurs, Chelsea intègrera sans problème le top 10 avec ses revenus issus de l’Europa League.

Un système non-favorable aux « petits championnats »

Ce système est bien évidemment défavorable aux petits championnats. Le leader des « autres championnats » est le club turc de Galatasaray. En atteignant les quarts de finale, le club stambouliote ne figure pourtant qu’au seizième rang avec 24,7 millions d’euros de gains.

burak yilmaz

Grâce à son bon parcours en Ligue des Champions, Galatasaray parviendra peut-être à conserver son buteur Burak Yilmaz.

Mais le système de répartition des revenus est également défavorable à un grand championnat. Cinquième au classement des coefficients UEFA devant la France, le championnat portugais reçoit des gains dérisoires de la part du « market pool ». Cette part de revenus représente moins de 20% pour chacun des trois clubs engagés dans la compétition. Cela est dû à des droits TV assez faibles payés par les chaines portugaises pour retransmettre la plus prestigieuse des coupes d’europe.

Michel Platini parle régulièrement d’équité sportive lors des compétitions organisées par l’UEFA. Le système de distribution des revenus de la Ligue des Champions n’en est pas un bon exemple…

[table id =45 /]

Google Plus

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer