Marketing

Ligue 1 – Classements Facebook 2014

Pour bien démarrer l’année, Ecofoot.fr vous propose trois classements Facebook de Ligue 1 afin de mieux juger de la stratégie employée par les différents clubs sur le réseau social numéro un en France. Si certains clubs ont recruté de nombreux fans ces derniers mois, d’autres ont préféré soigné leur animation en augmentant leur taux d’engagement…

Si la Ligue 1 se porte bien au niveau de la billetterie en cette première partie de saison, c’est également le cas concernant le réseau social Facebook. Entre août 2013 et janvier 2014, les 20 clubs de l’élite ont recruté 3 122 825 nouvelles mentions J’aime. L’ensemble des 20 clubs de Ligue 1 rassemble désormais plus de 11,8 millions de mentions J’aime. Cela constitue une progression de 35,70 % par rapport au mois d’août dernier.

En plus d’une augmentation de l’audience, le taux d’engagement ne cesse de progresser. Le taux d’engagement mesure le pourcentage de personnes indiquant avoir aimé la page et qui ont réalisé une action au cours des sept derniers jours. L’action peut être un simple « J’aime » sur une publication, un commentaire, un clic sur un lien posté… En août 2013, le taux d’engagement moyen était de 2,96%. Lors de la dernière mesure effectuée sur les différentes pages de Ligue 1, le taux est désormais de 3,79% ! Même si ce taux est très variable en fonction des différentes actualités, il ne cesse de progresser ce qui signifie une animation de plus en plus performante réalisée par les différents Community Managers des clubs de Ligue 1.

Si les deux principaux indicateurs sont au beau fixe, il existe bien évidemment des disparités au sein des différents clubs de Ligue 1. En ce qui concerne le nombre total de mentions J’aime, le PSG a largement pris la tête du classement. Alors que le club de la Capitale ne possédait qu’une avance de 1,5 million de mentions en août 2013, il a creusé l’écart avec son dauphin pour atteindre désormais un écart de 3,3 millions de fans. Le PSG et l’OM ne progressent plus à la même vitesse. Alors que l’OM a atteint une première phase de maturité et va devoir séduire un public étranger pour continuer à faire progresser son audience ; le PSG ne cesse de conquérir de nouveaux fans aux quatre coins de la planète. Par exemple, avec le recrutement d’Edinson Cavani, le club parisien a recruté entre août 2013 et janvier 2014 240 000 nouvelles mentions J’aime provenant d’Uruguay. L’arrivée de stars internationales et les excellents résultats européens permettent d’entretenir la dynamique.

Dans le haut du tableau, le LOSC a désormais dépassé les Girondins de Bordeaux et occupe le 4ème rang. Mais les deux clubs restent au coude à coude. L’AS Monaco fait aussi une belle percée en pointant au sixième rang, se rapprochant tout prêt du LOSC et des Girondins. En août 2013, le club de la Principauté ne pointait qu’au neuvième rang.

[table id =69 /]

L’AS Monaco possède une croissance exponentielle

Le changement de statut de l’AS Monaco conjugué aux gros efforts déployés en matière de communication digitale permet au club de posséder un taux de croissance exponentielle de mentions J’aime Facebook. Le club se situe tout en haut du classement des taux de croissance entre août 2013 et janvier 2014. Il a gagné 247 605 nouvelles mentions J’aime, ce qui lui permet de multiplier par 3,5 son audience entre les deux périodes. Les recrutements de Radamel Falcao et James Rodriguez ont amené à l’AS Monaco plus de 50 000 nouvelles mentions J’aime. Aujourd’hui, la capitale de la Colombie Bogota est la ville la plus représentée concernant l’audience de la page officielle du club monégasque. Ainsi, le club n’omet pas de traduire toutes ses publications en Espagnol.

falcao monaco

Le recrutement de Radamel Falcao a permis à l’AS Monaco d’acquérir de nombreux fans colombiens sur sa page officielle Facebook.

Derrière l’ASM, le FC Nantes possède la deuxième plus forte évolution avec un taux supérieur à 153%. Pourtant, le club ne brille pas par la mise en avant de sa page Facebook sur son site officiel. Un seul et unique lien est apparent sur la Home Page et il se situe dans le footer ! La fan zone contient également un lien vers la page Facebook mais il est nécessaire de passer la souris sur l’onglet pour y accéder via un menu déroulant. Malgré cette mise absente sur le site officiel, le club a tout de même gagné plus de 50 000 mentions J’aime entre août 2013 et janvier 2014. Les excellents résultats sportifs et la création très tardive d’une page Facebook officielle expliquent ce phénomène.

Tout au fond du classement, on retrouve l’Olympique de Marseille avec un accroissement d’audience de seulement 11,12%. La page officielle est arrivée à maturité et le club va devoir trouver de nouveaux relais de croissance pour initier un rattrapage sur le PSG. Cette dernière place est tout de même à nuancer : sur la période étudiée, l’OM possède tout même le deuxième rang en termes de gains de nouvelles mentions J’aime avec un total de 274 349. Seul le PSG a fait (beaucoup) mieux avec 2 106 148 nouvelles mentions J’aime sur la même période.

[table id =70 /]

L’En Avant Guingamp est en tête du classement des taux d’engagement

En termes de taux d’engagement, le classement réserve quelques surprises. L’EA Guingamp, dernier du classement Facebook, est en tête des taux d’engagement. Le club Breton est une des trois formations à posséder un taux d’engagement supérieur à 10%. Cela signifie que club bénéficie d’une audience très qualifiée sur Facebook et le travail d’animation est performant. Cependant, ce taux peut énormément évoluer en fonction de l’actualité du club. Hier, l’EAG a notamment publié sur sa page le classement des tribunes de la phase aller du championnat – classement réalisé par la LFP – au sein duquel le club est en tête. Cette publication a favorisé un grand nombre d’interactions.

L’AS Monaco fait également partie des trois clubs possédant un taux d’engagement supérieur à 10%. Cette présence traduit l’excellent travail réalisé par le club de la Principauté au sein du réseau social. En plus de bénéficier d’une croissance exponentielle, le club recrute une audience qualifiée qui interagit avec les différentes publications du club. Ce bon taux est aussi le fruit d’un bon travail d’animation opérée par l’équipe digitale du club. Pourtant ce n’est pas forcément chose aisée quand un club possède une audience axée sur l’international avec différentes langues parlées.

Enfin, le Stade Rennais occupe la dernière position de ce classement. Ce très faible taux d’engagement (1,04%) s’explique par les très mauvais résultats du club breton au cours de l’année 2013. Les supporters désertent petit à petit la page officielle du club au fur et à mesure que les déceptions s’accumulent. Pour les Rouges et Noirs, il était temps que la cauchemardesque année 2013 s’achève afin de tourner la page et de repartir du bon pied pour cette nouvelle année…

[table id =71 /]

Google Plus

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer