Stratégie

Les clubs anglais partent à la conquête du marché Nord-Américain

Après avoir évoqué les exemples de Manchester United et de Liverpool qui partent à l’assaut de différents marchés asiatiques ; Ecofoot.fr s’est intéressé aujourd’hui à deux clubs anglais cherchant à s’implanter en Amérique du Nord. Ces deux nouveaux exemples illustrent la volonté des dirigeants de clubs de Premier League de bâtir des marques de renommée internationale afin de développer des business models rentables à long terme.

Les dirigeants de Tottenham avaient le sourire en début de semaine dernière. La direction des Spurs a dévoilé à la presse les coulisses du transfert de son attaquant Jermain Defoe vers le club canadien de Toronto FC. Si ce transfert paraissait surprenant à première vue, il découle d’une stratégie bien ficelée par le club dirigé par Daniel Levy.

Outre l’indemnité de transfert estimée à 7 millions d’euros perçue par les Spurs, un contrat de partenariat a été noué avec le club canadien. Maple Leaf Sports Entertainment (MLSE), société qui exploite la franchise de Toronto FC, s’est engagée à réaliser la promotion du club des Spurs au sein de ses divers espaces publicitaires pour une durée de 4 ans.

Ainsi durant les quatre années de partenariat, Toronto FC allouera des espaces publicitaires au sein de son enceinte dédiés à la promotion du club de Tottenham. Sur l’ensemble de son écosystème digital (site web officiel et réseaux sociaux), le club de Toronto FC relaiera des actualités à propos de Tottenham. Enfin, le club canadien s’est également engagé à distribuer des produits officiels des Spurs au sein de son réseau de boutiques officielles.

La conclusion de ce partenariat permet à Tottenham de mettre un pied en Amérique du Nord via le Canada, pays assez peu exploité par les formations européennes. De plus, la franchise de Toronto FC évolue en Major League Soccer ce qui exposera l’image des Spurs à l’intégralité du sous-continent Nord Américain. La direction du club de Premier League espère accroitre significativement sa notoriété et ses revenus merchandising dans cette région.

Leeds United signe un contrat de partenariat avec une franchise de NFL

 Tottenham n’est pas le seul club anglais à partir à la conquête du marché Nord-Américain. Leeds United, actuel 11ème de Championship, espère séduire les Etats-Unis. Cependant, l’ancien club d’Olivier Dacourt, a choisi une stratégie différente.

David Haigh, directeur général du club de Leeds, a annoncé cette semaine avoir signé un accord de partenariat avec la franchise de NFL San Francisco 49ers. Ainsi, Leeds espère conquérir ce nouveau marché en s’associant à une franchise de football américain, sport beaucoup plus populaire que le soccer aux Etats-Unis.

Lors du point presse, les représentants des deux clubs sont restés flous sur les contours du partenariat. David Haigh a déclaré que l’accord porterait sur un échange des meilleures pratiques en termes de marketing, billetterie et merchandising. Il a également signifié que des opportunités de synergies allaient être étudiées.

Sans nul doute, cet accord a pour but de développer la notoriété de Leeds United et plus généralement du soccer aux Etats-Unis. En retour, la franchise San Francisco 49ers espère une réciprocité en développant son image ainsi que celle du football américain en Angleterre. Les deux protagonistes de ce partenariat devraient rapidement communiquer sur un plan d’action plus précis.

La conclusion de ces deux nouveaux partenariats illustre l’ambition des clubs de Premier League de conquérir tous les marchés émergents du football. Les dirigeants à la tête des clubs anglais cherchent à créer des marques internationales capables de séduire bien au-delà de leur zone historique de supportariat. Cette dimension mondiale a bien été intégrée par l’ensemble du football professionnel anglais ce qui contribue à son succès économique actuel. Globalement, les autres championnats européens ont accumulé du retard sur le développement international. Ils vont devoir employer les bouchées doubles pour rattraper leurs homologues britanniques…

Google Plus

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer