Marketing

Les clubs de Premier League innovent en matière de réseaux sociaux

Deux clubs londoniens ont annoncé cette semaine le lancement d’opérations innovantes autour des réseaux sociaux. Présents traditionnellement sur Facebook, Twitter, Instagram ou encore Google Plus, certains clubs de Premier League tentent d’innover en lançant de nouvelles initiatives. Explications…

Le championnat de Premier League est connu pour sa précocité en matière d’adoption des comportements digitaux. Il le prouve notamment dans la gestion des réseaux sociaux où, selon une étude menée récemment par Ecofoot.fr, le championnat anglais possède la plus grosse communauté de fans Facebook parmi les championnats majeurs européens avec 168 millions de mentions J’aime ! Un score que le championnat de Premier League doit autant à l’implication de ses clubs dans l’animation de leur page qu’à la popularité internationale du championnat anglais.

Si les réseaux sociaux traditionnels sont travaillés de manière optimum au sein des différents clubs de Premier League, certaines formations ont profité du démarrage de la saison 2014-15 pour lancer de nouvelles initiatives. C’est notamment le cas du club londonien de Tottenham Hotspur qui a dernièrement communiqué autour du lancement de sa propre plateforme sociale MySpurs.

A travers le lancement de cette plateforme, accessible via le site officiel du club, la direction de Tottenham espère créer un outil social propre au club au sein duquel les supporters du monde entier pourront se retrouver afin d’évoquer leur équipe préférée. Au sein de cette plateforme, les supporters retrouveront des contenus vidéo exclusifs tels des interviews de joueurs ou des entrainements filmés. Le club compte également agréger au sein de cette plateforme les contenus postés par les fans sur les différents réseaux sociaux.

Par le biais de cette plateforme, la direction de Tottenham espère également attirer une audience importante lors des temps forts du club. Ainsi, des animations seront proposées lors de l’avant-match et durant la rencontre des Spurs. Le club compte notamment mettre en place un concours de pronostics et un direct commenté de la rencontre propre à la plateforme. Des statistiques en quasi temps réel seront également proposées aux supporters se rendant sur la plateforme.

Sans le révéler officiellement, Tottenham espère reconquérir via cette plateforme une partie de l’audience digitale perdue au profit des réseaux sociaux. Pour activer le recrutement de supporters, le club prévoit l’organisation de jeux-concours permettant aux adhérents de la plateforme de gagner de nombreux produits dérivés du club.

Crystal Palace noue un partenariat avec Sportlobster

« Récompenser nos fans les plus fidèles est au cœur des préoccupations de Tottenham Hotspur et le lancement de MySpurs va jouer un rôle déterminant dans la relation tissée avec nos supporters anglais et internationaux » a ainsi commenté Nihal de Silva, Senior Manager of Fan Engagement au sein du club. Ce dernier a également ajouté : « Nous avons plein de développements intéressants pour MySpurs qui seront lancés tout au long de la saison. Les fans joueront un rôle important dans le succès de la plateforme et la mise en place plus ou moins rapide des développements prévus. »

Selon Nihal de Silva, la plateforme devrait s’adresser aux 180 millions de sympathisants du club de Tottenham Hotspur, répartis dans plus de 100 clubs officiels de supporters à travers la planète. Si le projet parait ambitieux, il sera suivi de près par les autres clubs européens qui cherchent également une solution leur permettant reprendre la main sur leurs audiences sociales, sans être à la merci de changements algorithmiques de Facebook ou encore Twitter.

De son côté, le club londonien de Crystal Palace a opté pour un choix radicalement différent mais tout autant innovant en s’associant avec le réseau social sportif britannique Sportlobster. Crystal Palace devient ainsi le premier club de Premier League à s’associer officiellement avec ce réseau social spécialisé dans l’univers sportif.

Sportlobster, réseau social créé à Londres en 2013, compte aujourd’hui plus d’un million d’utilisateurs. La firme britannique, qui a levé plus de 3,2 M£ de fonds depuis septembre 2013, possède quelques ambassadeurs reconnus du sport tels que Michael Owen ou encore l’ex pilote de F1 Mark Webber. Dans les années à venir, Sportlobster veut devenir la référence des réseaux sociaux sportifs. Une plateforme facilement monétisable grâce aux juteux revenus publicitaires prêts à être investis par les sociétés de paris en ligne.

sportlobster

Sportlobster compte aujourd’hui plus d’un million d’utilisateurs.

Afin de contribuer à son développement tout en véhiculant une image avant-gardiste, le club de Crystal Palace a décidé de nouer un partenariat avec Sportlobster. Ainsi, le club londonien fournira à la plateforme sociale des contenus exclusifs tels des interviews de joueurs ou encore des vidéos d’avant-match. Si aucun montant financier n’a été évoqué, le club bénéficiera également d’une exposition importante au sein d’un réseau social en pleine expansion auprès des amateurs de sport londoniens. Un partenariat au sein duquel les cibles des deux protagonistes devraient facilement se retrouver.

Google Plus

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer