Stratégie

La CONCACAF veut organiser la Coupe du Monde 2026

Jeffrey Webb, président de la confédération de football d’Amérique du Nord, d’Amérique Centrale et des Caraïbes (CONCACAF), a récemment ordonné à la FIFA de se positionner rapidement sur le continent qui recevra la Coupe du Monde 2026. Une demande qui a peu de chance d’être entendue étant donné le mode d’attribution du Mondial et le processus électoral dans lequel est entré la FIFA…

En décembre dernier, Jeffrey Webb, patron de la CONCACAF avait défrayé la chronique en annonçant que la zone Amérique du Nord accueillerait la Coupe du Monde 2026 alors qu’aucune démarche de désignation de pays hôte n’avait été engagée par la FIFA. Une sortie médiatique qui avait valu quelques réprimandes au dirigeant du football nord-américain.

Dernièrement, le dirigeant caïmanais de la CONCACAF a décidé de mettre la pression sur la FIFA. Ce dernier a ordonné à l’institut international de se positionner rapidement sur le continent qui accueillera la Coupe du Monde 2026 afin de pouvoir travailler sereinement sur les dossiers de candidature. Une requête qui n’a pas été entendue du côté de la FIFA, tournée actuellement vers l’élection présidentielle de mai prochain.

Une demande étonnante de la part de Jeffrey Webb qui ne correspond pas au mode de fonctionnement des désignations des Coupe du Monde et qui n’intervient pas au bon moment. Même si un système de rotation des continents a été mis en place par Sepp Blatter, aucune zone géographique n’est prédéterminée à l’avance. Des candidatures provenant de tous les continents peuvent être émises lors de chaque désignation.

Le Mexique est candidat à l’organisation de la Coupe du Monde 2026

Selon Jeffrey Webb, le mondial 2026 ne peut échapper à l’Amérique du Nord. Après avoir confié l’organisation de l’événement à toutes les zones géographiques possibles entre 2010 et 2022, le patron de la CONCACAF souhaite absolument accueillir le Mondial sur son sol en 2026. La CONCACAF n’a plus organisé de Mondial depuis 1994 aux Etats-Unis.

Jeffrey Webb a indiqué vouloir organiser le Mondial au sein d’un des trois grands pays de la zone. Pour le moment, seul le Mexique se montre enthousiaste à l’idée de déposer une candidature. Déjà organisatrice de l’événement en 1970 et 1986, le pays a déjà initié un plan de modernisation des stades en concertation avec les clubs professionnels de son pays. Le Deportivo Toluca a notamment ouvert la voie en présentant son projet de modernisation début février.

toluca coupe du monde mexique

Le Mexique est intéressé par l’organisation de la Coupe du Monde 2026.

Si la CONCACAF est pressée d’obtenir une validation de la FIFA, c’est parce qu’elle se sent menacée par une autre région. En effet, l’édition 2026 pourrait être l’occasion rêvée pour accorder la première Coupe du Monde à l’Océanie. Après avoir subi plusieurs échecs au cours des dernières désignations, l’Australie serait prête à déposer un nouveau dossier. Le football ne cesse de gagner en popularité dans le pays et l’équipe nationale a remporté la dernière édition de la Coupe d’Asie des Nations. D’ailleurs, à l’issue de cette compétition, Sepp Blatter a indiqué que l’Australie méritait l’organisation d’une Coupe du Monde…

De plus, l’Océanie possède un argument en sa faveur. L’édition 2030 de la Coupe du Monde sera vraisemblablement confiée à la zone Amérique du Sud en raison du centième anniversaire de l’événement. La FIFA pourrait alors être réticente à organiser deux Mondiaux d’affiliée dans des zones géographiques relativement proches. Une théorie qui effraie déjà Jeffrey Webb…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer