Economie

Crystal Palace enregistre un nouveau record de chiffre d’affaires

A l’image de nombreux clubs de Premier League, la formation londonienne de Crystal Palace enregistre un record de chiffre d’affaires concernant l’exercice 2013-14 lui permettant de générer d’importants profits. Explications…

La direction de Crystal Palace avait le sourire lors de la présentation publique des comptes du club pour l’exercice 2013-14. Le président du club, Steve Parish, a annoncé un chiffre d’affaires record de l’ordre de 90,4 M£ concernant le dernier exercice écoulé. Bien évidemment, il s’agit d’une énorme progression par rapport à la saison 2012-13 au cours de laquelle le club londonien avait enregistré 14,5 M£ de revenus opérationnels. A l’époque, Crystal Palace évoluait encore en Championship (D2 anglaise).

Ce bond en avant des revenus du club a permis à Crystal Palace d’emmagasiner d’importants profits. Ainsi, la formation londonienne enregistre un résultat avant impôts positif de l’ordre de 23 M£. Ce montant important est obtenu malgré un investissement de l’ordre de 26 M£ dans le recrutement de joueurs et l’amélioration des infrastructures du club.

Bien évidemment, ce chiffre d’affaires record est dû à l’importante réévaluation de contrat des droits TV de la Premier League concernant la période 2013-16. Ainsi, Crystal Palace a perçu durant l’exercice 2013-14 plus de 74 M£ de recettes télévisuelles, correspondant à près de 82% des revenus opérationnels du club. « Les importants profits générés par le club correspondent à une augmentation significative des droits TV assimilée à une politique financière prudente pour le retour du club en Premier League » a alors confié Steve Parish.

Si les profits générés sont importants, le dirigeant de Crystal Palace a également affirmé qu’une grosse partie du résultat positif a été investie pour améliorer la compétitivité sportive du club lors de la saison 2014-15. « Les profits de la saison 2013-14 ont largement été réinvestis avec une dépense de plus de 22 M£ dans les indemnités de transferts. Ce montant inclut également l’indemnité versée à Newcastle United pour le recrutement d’Alan Pardew en janvier dernier » a ainsi commenté Steve Parish. Malgré les efforts financiers consentis par le club du sud de Londres pour accroître sa compétitivité sportive, Crystal Palace devrait à nouveau enregistrer un bilan financier largement positif pour l’exercice 2014-15.

revenus opérationnels crystal palace 2013-14

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer