Economie

Crystal Palace est-il un modèle de gestion en Premier League ?

Alors que la direction de Crystal Palace a dévoilé un excellent bilan financier pour la deuxième saison consécutive, le club du sud de Londres poursuit son ascension économique tout en évitant de tomber dans certains pièges liés à l’accroissement des recettes télévisuelles en Premier League. Explications…

Il semble loin le temps où Crystal Palace végétait en bas de tableau de Championship et était menacé d’une rétrogradation administrative suite à des problèmes financiers. Depuis son rachat en 2010 par le consortium CPFC 2010 mené par Steve Parish, le club n’a cessé de progresser sportivement dans la hiérarchie anglaise tout en assainissant totalement ses comptes.

Ainsi, le club du sud de Londres a de nouveau dévoilé un excellent résultat comptable concernant l’exercice 2014-15. Crystal Palace a ainsi affiché un résultat avant impôt positif de l’ordre de 7,9 M£ pour un résultat net également positif de 6,3 M£. Si les bénéfices ont diminué par rapport à l’exercice précédent, Crystal Palace a maintenu un excellent résultat financier tout en atteignant ses objectifs sportifs. Le club a achevé la saison au 10ème rang de Premier League, constituant son meilleur classement depuis la saison 1991-92.

A l’image de nombreux clubs de Premier League, Crystal Palace s’appuie dans un premier temps sur de très importants revenus opérationnels liés notamment aux droits TV. Ainsi, pour la première fois de son histoire, le club a notamment dépassé la barre des 100 M£ de CA opérationnel pour atteindre la barre des 102,4 M£. Cela constitue une hausse de 13,3% par rapport à l’exercice précédent. Il est intéressant de noter que toutes les sources de recettes ont connu une hausse par rapport à la saison dernière.

Si la génération de revenus opérationnels supérieurs à 100 M£ constitue une caractéristique classique pour un club de Premier League, en revanche, la gestion rigoureuse pratiquée par la direction de Crystal Palace diffère par rapport à de nombreux clubs anglais. Malgré l’importante manne télévisuelle reçue par le club, cette dernière maintient un niveau salarial en conformité avec ses moyens. Ainsi, lors du dernier exercice, Crystal Palace a supporté une masse salariale chargée de 68 M£, correspondant à 66% de ses revenus opérationnels. Un ratio plus élevé par rapport à la saison précédente (51%) mais qui ne provoque pas un déséquilibre opérationnel.

Tout en surveillant avec précaution sa masse salariale, Crystal Palace est également l’un des rares clubs de Premier League à adopter une stratégie prudente sur le marché des transferts. Le club ne se livre pas à la surenchère opérée par ses homologues pour attirer les joueurs au club. Le club londonien prône plutôt la stabilité de son effectif. Ainsi, sa faible dotation aux amortissements de transferts (10,7 M£), permet au club de générer des profits sans avoir recours à la vente massive de joueurs.

A force d’accumuler les bénéfices, Crystal Palace a également atteint une situation financière très enviable. Le club possède une faible dette brute de l’ordre de 10,7 M£ et cette dernière est intégralement détenue par les actionnaires du club. De plus, Crystal Palace possède désormais des réserves financières supérieures à son niveau d’endettement !

Une telle situation économique favorise l’arrivée d’investisseurs au sein du capital social du club. Ainsi, en décembre dernier, deux investissements américains – Josh Harris et David Blitzer – ont acquis 36% du capital social du club contre une somme de 50 M£. Néanmoins,  les dirigeants de CPFC 2010 comptent utiliser cette somme pour mener à terme certains grands travaux comme l’aménagement d’une nouvelle tribune à Selhurst Park – permettant d’accroître les places BtoB – ou encore le renforcement de la politique de formation. Clairement, sous la gouvernance de Steve Parish, qui conserve la présidence du club malgré l’entrée de nouveaux actionnaires, l’avenir de Crystal Palace est entre de bonnes mains !

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 


Source photo à la Une : © Crystal Palace (Facebook)

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer