Stratégie

Le directeur sportif de Newcastle démissionne

Le mercato d’hiver 2014 aura au moins fait une victime en Premier League. Le directeur sportif de Newcastle United, Joe Kinnear, a annoncé sa démission. L’ex-international irlandais paie la gestion catastrophique du dernier marché des transferts du club du Nord de l’Angleterre. Explications…

Samedi dernier, Newcastle United s’est lourdement incliné sur sa pelouse dans le derby du Nord de l’Angleterre l’opposant à Sunderland (0-3). Suite à cette sévère défaite, le club a désigné un coupable. Contrairement aux autres formations qui licencient leur entraineur en cas de grosse contre-performance ; les dirigeants de Newcastle ont désigné Joe Kinnear, directeur sportif du club depuis juin 2013 comme responsable de ce naufrage.

Officiellement, Joe Kinnear a présenté à la presse son départ comme une décision personnelle. Officieusement, le directeur sportif a été poussé vers la sortie par l’entraineur Alan Pardew ainsi que le président Mike Ashley. Depuis son retour au club en juin 2013, rien ne s’est passé comme prévu pour l’homme qui a fait les beaux jours de Wimbledon dans les années 90.

Joe Kinnear paie les erreurs effectuées lors des deux précédents marchés des transferts

Dès son retour au club en juin 2013, l’ancien entraineur des Magpies (2008-09) s’est attiré les foudres des fans en écorchant envers la presse les noms de deux joueurs stars de l’effectif : Yohan Cabaye appelé Kabab et Hatem Ben Arfa. Sa prise de fonctions n’a pas été facilitée non plus par ses piètres performances en tant qu’entraineur du club en 2008-09 et le climat de suspicion émis par le staff technique actuel. Alan Pardew n’aurait pas trop apprécié la venue de Joe Kinnear, considéré comme l’espion du président Mike Ashley. L’entraineur de Newcastle aurait confié ses craintes au sujet de l’interférence que pouvait exercer Joe Kinnear concernant son travail sportif.

Au-delà des craintes émises par le staff technique, Joe Kinnear s’est rapidement attiré les foudres de divers acteurs de la Premier League. Différents agents se plaindront des méthodes employées par Kinnear, capable de se montrer très intéressé par un joueur puis de ne plus répondre à son téléphone pour donner une suite à un possible transfert.

 Le comble du ridicule est atteint lors d’un déplacement anodin à Birmingham. Le directeur sportif est alors séduit par Shane Fergusson et il évoque un potentiel transfert. Problème : le joueur appartient déjà à Newcastle, qui l’a prêté au club de Birmingham City…

Même si les critiques ne sont pas toujours fondées, le bilan des sept mois de Joe Kinnear passés à la tête du secteur sportif des Magpies n’est pas brillant. Lors des deux derniers mercatos, il n’est pas parvenu à conclure un seul gros transfert. Il a simplement acquis les signatures de Loic Remy et de Luuk de Jong en prêt. Joe Kinnear paie surtout le mercato hivernal désastreux réalisé par Newcastle : le club a vendu Cabaye pour 23 millions d’euros au PSG sans parvenir à lui trouver un remplaçant.

Alan Pardew espère une promotion pour Graham Carr

Les supporters estiment que Joe Kinnear est responsable du départ de Yohan Cabaye lors du mercato hivernal. Une version que n’a pas démentie le joueur, indiquant n’avoir reçu aucun message de sympathie de la part du directeur sportif.  Pourtant, depuis de nombreux mois, Alan Pardew avait dressé une liste de noms souhaitant voir débarquer en cas de départ de sa star: Rémy Cabella et surtout Clément Grenier. Deux joueurs qui ont répondu défavorablement aux avances tardives réalisées par Joe Kinnear.

Pour Mike Ashley, il était inévitable de pousser vers la sortie Joe Kinnear après ce marché hivernal des transferts catastrophique. Aujourd’hui, aucun nom n’a été cité pour le remplacer. En coulisse, Alan Pardew souhaiterait que Graham Carr, actuellement à la tête du réseau de scouting de club, prenne la place de Joe Kinnear. Le poste est convoité par de nombreux candidats, désireux de mettre en place un projet ambitieux avec l’enveloppe non-dépensée par Kinnear. Pour le moment, Mike Ashley n’a pas écarté la possibilité de se passer d’un directeur sportif afin d’avoir une relation directe avec l’équipe sportive. Affaire à suivre…

Google Plus

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer