Economie

Le directeur financier des Glasgow Rangers a démissionné

Via un communiqué officiel, le club écossais des Glasgow Rangers a officialisé le départ de son impopulaire directeur financier Brian Stockbridge. Le club a indiqué que l’actuel directeur général du club Graham Wallace assurera l’intérim. En attendant, les finances du club sont toujours dans le rouge…

Si les résultats sportifs des Glasgow Rangers sont plutôt positifs ; le club n’a toujours pas retrouvé de stabilité financière. Condamné à une descente en troisième division écossaise en 2012 (équivalent au 4ème échelon national) pour avoir accumulé 160 millions d’euros de dettes, le club continue à accuser de nombreuses pertes.

Pourtant, en juin 2012, à l’issue de la relégation au 4ème échelon national, le club a été racheté par le duo Charles Green (vendant du milieu footballistique) et Imran Ahmad  contre un chèque de 5,5 millions de livres. Les deux hommes décident d’introduire immédiatement Brian Stockbridge au poste de directeur financier. Ce dernier avait fait ses preuves en tant que directeur de la banque d’investissement anglaise Zeus.

Brian Stockbridge a affronté une situation financière délicate

Malgré une interdiction de recrutement de joueurs sous contrat, le club des Glasgow Rangers parvient à survoler le championnat de troisième division écossaise lors de la saison 2012-13. Le club s’appuie sur 3 joueurs restés au club (McCulloch, Wallace et Alexander) et sur des jeunes pépites de son centre de formation. Le club parvient également à établir un record national avec une affluence de 49 118 spectateurs pour un match de 3ème division écossaise. Malgré la relégation du club, les fans continuent à suivre le club.

Si la saison 2012-13 se passe très bien sportivement, les déboires financiers se poursuivent. Le club continue à supporter des charges bien trop importantes pour une formation évoluant au 4ème échelon écossais. L’entretien d’Ibrox Park ainsi que la masse salariale plombent les finances du club.

Pour l’exercice 2012-13, le club a accusé un déficit d’exploitation de 14 millions de livres. En fin d’année civile 2012, Brian Stockbridge a dû s’employer à procéder à une augmentation du capital en urgence afin d’assurer le paiement de l’ensemble des effectifs jusqu’à la fin de la saison. Le club a alors levé 22 millions de livres.

Brian Stockbridge a pris des décisions très impopulaires

Si l’augmentation de capital a permis aux Glasgow Rangers d’éviter de déposer à nouveau le bilan ; le travail de Brian Stockbridge n’a pas été très bien perçu de la part des supporters. Il a notamment été reproché à Stockbridge de doubler son salaire annuel lors de la remontée du club en D2 écossaise alors que les Glasgow Rangers accusaient de lourdes pertes.

ibrox stadium

Ibrox Park fait toujours le plein malgré la rétrogradation administrative du club en juin 2012.

Cette décision a particulièrement contrarié les supporters du club qui ont immédiatement demandé sa démission. Une partie du Board a également demandé son départ. Selon certaines sources, Brian Stockbridge aurait sauvé sa tête en promettant de payer des bonus à certains actionnaires clés en cas de bonnes performances sportives.

Le mécontentement devenant trop important, Brian Stockbridge a été contraint de démissionner en ce début d’année 2014. Il percevra en indemnités l’intégralité de son salaire annuel soit 200 000 £.  Craham Wallace, fraichement nommé directeur général du club, remplacera temporairement Brian Stockbridge.

Ce dernier aura beaucoup de travail pour remettre à flots les finances du club. Il a démarré sa mission en demandant aux joueurs de l’effectif une baisse de 15 % de leur salaire annuelle. Les joueurs ont pour le moment refusé cette proposition. Wallace devra également réglé des affaires judiciaires : Imrad Ahmad, ancien actionnaire lors de la descente du club en 2012, réclame 500 000 £ de bonus promis par son ex-associé Charles Green, toujours au club. Graham Wallace a promis de remettre de l’ordre dans l’institution. En attendant, le club est en tête du championnat de D2. Une montée en Scottish Championship (2ème échelon national) est d’actualité…

Google Plus

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer