Economie

Le dossier RC Lens divise le football français

Alors que la situation financière du RC Lens est toujours préoccupante, certains dirigeants de Ligue 1 en profitent pour mettre la pression sur la LFP afin de faire appliquer le règlement en cas de faillite d’un club. Des sorties médiatiques qui mettent en avant de nouvelles divisions au sein du football professionnel français. Explications…

Si le RC Lens est sportivement relégué en Ligue 2 à trois journées de la fin du championnat 2014-15, les dirigeants lensois poursuivent leurs manœuvres en coulisse afin de boucler financièrement la saison tout en préparant le budget de l’exercice 2015-16. Néanmoins, le flou entretenu par la situation financière lensoise – agrémenté d’une enquête de la DNCG au sujet des documents remis par la direction artésienne – suscite de nombreuses réactions de la part des dirigeants de Ligue 1.

Jean-Michel Aulas, patron de l’Olympique Lyonnais, a dégoupillé le premier  à l’issue de la victoire de son club face à l’ETG FC samedi soir. Ce dernier a publiquement demandé aux instances de la LFP d’appliquer le règlement en cas de défaillance financière du RC Lens au cours des dernières journées. Le règlement de la Ligue stipule notamment l’annulation de tous les résultats obtenus par un club si ce dernier ne parvient pas à terminer l’exercice en cours pour différentes raisons.

En cas de faillite du RC Lens avant l’issue de la saison 2014-15, l’Olympique Lyonnais serait alors le grand gagnant de cette situation. En effet, l’annulation des résultats du RC Lens redonnerait actuellement la tête de la Ligue 1 à l’Olympique Lyonnais à la différence de buts. Alors que le PSG a fait carton plein face au club nordiste au cours de la saison 2014-15, ce n’est pas le cas de l’OL qui a perdu en début de saison à Gerland face à la formation d’Antoine Kombouaré.

D’autres présidents de Ligue 1 soutiennent la position de Jean-Michel Aulas

Jean-Pierre Caillot, président du Stade de Reims, a soutenu les propos tenus par Jean-Michel Aulas au sujet de la situation lensoise dans une interview accordée à nos confrères de L’Equipe. Selon le dirigeant rémois, il serait logique et juste que tous les résultats de Lens soient annulés si le club ne parvenait pas à boucler son budget. Une situation sportive qui arrangerait fortement le Stade de Reims, le club champenois ayant pris seulement un point sur six face au RC Lens. Néanmoins, Jean-Pierre Caillot réfute cet argument pour justifier sa position.

caillot président stade de reims

Jean-Pierre Caillot défend la position de Jean-Michel Aulas sur le dossier du RC Lens.

Si certains clubs soutiennent la ligne défendue par Jean-Michel Aulas, d’autres dirigeants se sont positionnés à l’encontre de l’annulation des résultats du club artésien. C’est notamment le cas du SM Caen où Jean-François Fortin estime qu’il n’y a aucun consensus entre les clubs jouant le maintien à propos de l’annulation des résultats du RC Lens. « Je n’envisage pas un seul instant qu’on puisse remettre en cause à posteriori tous les résultats du RC Lens » a ainsi exprimé le dirigeant normand. Une position qui est également défendue par la direction d’Evian TG, club ayant pris 6 points sur 6 au RC Lens au cours de la saison 2014-15.

Du côté du RC Lens, les membres du club ne prêtent pas une grande attention à l’agitation entourant la situation financière de leur structure. Antoine Kombouaré a réitéré sa confiance en ses dirigeants concernant l’amélioration de la situation à court terme permettant au club de boucler sa saison sans difficulté. D’après différents médias, Gervais Martel a passé la semaine passée à Bakou afin de trouver 7 M€ permettant au RC Lens de boucler l’exercice 2014-15 sans problème de trésorerie.

Alors que les présidents de club ont plaidé pour une unité au cours des derniers mois afin d’améliorer la compétitivité de la Ligue 1, la division entourant la gestion du cas RC Lens marque un important retour en arrière dans la famille du football professionnel français. Sur fond de tension avec la Ligue, l’intersaison promet d’être mouvementée au sein des hautes directions du football français.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer