Economie

Doyen Sports défie la FIFA sur le terrain de la justice

Alors que la tierce propriété est officiellement bannie du football mondial depuis le mois de mai dernier, le fonds d’investissements Doyen Sports a décidé de porter cette interdiction devant la justice européenne. Ce dernier estime que cette décision viole plusieurs directives du droit européen. Explications…

Alors que l’UEFA est attaquée sur le terrain de la justice concernant la mise en place du fair-play financier, la FIFA devrait connaître le même sort au sujet de l’interdiction de la tierce propriété dans le football mondial. Grand acteur du secteur, le fonds d’investissements Doyen Sports a décidé de saisir les tribunaux européens afin de casser cette interdiction prononcée par la FIFA en raison d’une violation de plusieurs directives européennes.

Une première séance aura lieu lundi prochain au tribunal de première instance de Bruxelles au sein de laquelle Doyen Sports exposera ses arguments pour le maintien de la tierce propriété (TPO) dans le football européen. Selon les avocats du fonds, l’interdiction du système rentre en contradiction avec la liberté d’investissements et de circulation des capitaux au sein de l’Union Européenne.

Pour faire plier la FIFA au sein de l’Union Européenne, Doyen Sports s’est entouré des meilleurs avocats du secteur. Ainsi, l’avocat Me. Jean-Louis Dupont, spécialiste du droit du sport et à l’origine de l’arrêt Bosman, travaille sur ce dossier. Doyen Sports compte sur ses compétences pour obtenir gain de cause au sein d’un combat judiciaire qui s’annonce long et tortueux.

Les fonds d’investissements continuent-ils d’agir dans le football européen ?

Malgré l’interdiction du principe de TPO ordonnée par la FIFA et appliquée depuis mai 2015, les fonds d’investissements spécialisés dans l’acquisition de droits des joueurs ne semblent pas pour autant avoir abandonné leurs activités au sein du football européen. Ces derniers ont tout simplement réorganisé leurs activités afin de se mettre en conformité avec les nouveaux règlements de la FIFA.

Ainsi, selon les informations révélées par de nombreux médias portugais et français, Doyen Sports serait intervenu aux côtés du FC Porto pour financer l’acquisition de Giannelli Imbula en provenance de l’OM contre un investissement de 20 M€. Au lieu de céder une partie des droits du joueur au fonds d’investissements pour financier le transfert, le FC Porto aurait eu directement recours à un emprunt auprès de son partenaire. Une facilité de paiement obtenue à des conditions financières particulières qui obligerait le FC Porto à revendre rapidement l’ancien marseillais sous peine de connaître un trou budgétaire.

Imbula fc porto doyen sports

Doyen Sports a-t-il joué un rôle dans le transfert de Giannelli Imbula au FC Porto ?

Si l’interdiction du TPO permet mécaniquement d’empêcher les fonds d’investissements d’obtenir une partie des droits des joueurs, elle n’enraye pas complètement leurs activités au sein du football mondial. Néanmoins, les gros acteurs comme Doyen Sports tentent tout de même de combattre cette décision devant la justice afin d’éviter la mise en place de règlements plus contraignants qui empêcheraient à terme les fonds d’investissements de développer toute activité dans le secteur footballistique. Des actions qui sont soutenues par certains acteurs du ballon rond à l’image de nombreux clubs portugais, espagnols ou encore sud-américains.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer