Droits TV

Les droits TV de l’équipe de France n’attirent pas les diffuseurs

Alors que l’équipe de France joue actuellement sa qualification pour la Coupe du Monde 2014, en coulisse se négocient les droits TV des Bleus pour la période 2014-18. Et les diffuseurs français ne sont pas très motivés à payer un montant élevé pour une équipe qui souffre d’un déficit croissant d’image…

Après un premier tour catastrophique, l’UEFA a décidé de confier à une agence spécialisée la vente des droits TV de l’Equipe de France pour la période 2014-18. La Fédération Française de Football suit le dossier avec attention, car près de 40% de ses revenus sont en jeu lors de cette renégociation.

 Il y a quatre ans, la FFF qui gérait à l’époque toute seule les droits TV de l’équipe nationale, était dans une position plus confortable. Malgré un Euro 2008 manqué, l’EDF jouissait toujours d’un prestige important avec sa finale de coupe du monde en 2006. Elle pouvait surtout compter sur la lutte que se livraient M6 et TF1 au sujet des droits TV des Bleus. Résultat : chaque match de l’Equipe de France coûtait au diffuseur en moyenne 4 millions d’euros.

M6 et TF1 ne veulent plus perdre de l’argent avec l’équipe de France

Quatre ans plus tard, l’image de l’équipe de France s’est considérablement dégradée. Lors du premier appel d’offre réalisé début 2013 par l’UEFA, TF1 et M6 ne souhaitaient pas reverser plus de 2,5 millions d’euros par retransmission. Et bien évidemment, à ce prix-là, les diffuseurs souhaitaient l’exclusivité de l’événement.

L’UEFA n’a pas donné suite à ce premier tour de table et elle a décidé de faire appel à l’agence CAA Eleven pour tenter de dynamiser le marché. Pour cela, elle s’est employée à diviser l’ensemble des droits en plusieurs lots, chacun ayant un prix plancher. Ainsi seront commercialisés les lots suivants :

Abonnement Ecofoot Premium – S’abonner à notre version premium, c’est :

  • Accéder en avant-première, sans publicité, au format magazine et en version enrichie à nos meilleures interviews
  • Bénéficier de certaines exclusivités
  • Soutenir le développement d’un média que vous appréciez




  • Lot 1 : l’intégralité des matchs de qualification, en direct et en exclusivité, de l’ensemble des sélections européennes, hormis l’équipe de France + les 40 matchs de l’équipe de France, en différé + les résumés des rencontres. Prix plancher : 30 M€.

    Lot 2 : huit des meilleurs matchs de l’équipe de France, en direct et en exclusivité. Prix plancher: 30 M€.

    Lot 3 : huit des meilleurs matchs de l’équipe de France, en direct et en exclusivité. Prix plancher : 30 M€.

    Lot 4 : les vingt-quatre autres matchs de l’équipe de France, en direct et sans exclusivité. Prix plancher : 60 M€.

    Lot 5 : les vingt-quatre autres matches de l’équipe de France, en direct et sans exclusivité + des résumés des autres rencontres les soirs de matches de l’équipe de France + le statut de partenaire officiel de l’équipe de France. Prix plancher : 20 M€.

    Une chaine payante pourrait s’intéresser à un des lots concernant l’équipe de France

    Ce nouveau découpage a clairement pour but de dynamiser la concurrence entre les différents diffuseurs. Si l’UEFA ne se fait aucun souci pour le lot numéro un (ouvert à tous les groupes télévisuels) et dont une grosse partie de la dotation lui revient ; en revanche cela sera beaucoup plus compliqué pour les certains lots. Les lots 2, 3 et 5 ne sont ouverts qu’aux chaines publiques.

    Si un diffuseur souhaite obtenir l’exclusivité sur l’intégralité des matchs de l’équipe de France, il devra au minimum débourser 140 millions d’euros pour… 40 matchs.  Le coût unitaire du match revient à 3,5 millions d’euros. Un montant inimaginable pour TF1 ou M6.

    De Tavernost

    Nicolas de Tavernost ne souhaite plus perdre de l’argent en diffusant du football sur M6.

    En réalité, l’UEFA en collaboration avec CAA Eleven, a monté un stratagème pour éviter une chute des droits TV : TF1 et/ou M6 devraient enchérir sur les lots 2,3 et 5 à un montant légèrement supérieur aux prix planchers. Et la création du lot 4, avec la non-exclusivité des matchs, permet l’entrée des chaines payantes dans l’appel d’offre concernant des rencontres de l’équipe de France. Ce scénario ravirait les chaines publiques avec un coût unitaire de l’ordre de 2 millions d’euros. En revanche, elles perdraient l’exclusivité sur certaines rencontres. Et les diffuseurs payants pourront enfin diffuser l’équipe de France en direct.

    Si ce deal devrait satisfaire M6 et TF1, on peut douter de l’attrait du lot 4 pour une chaine payante. Pour le moment, Canal Plus et BeInSport n’ont montré aucun intérêt à diffuser l’équipe de France. Et encore moins en ne possédant pas l’exclusivité des retransmissions…

    Google Plus

    Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer