Droits TV

Champions League : qui diffusera la compétition en France à partir de 2018 ?

droits tv ligue des champions france

L’UEFA lance aujourd’hui sa consultation concernant la commercialisation des droits TV de la Champions League sur le marché français pour la période 2018-21. La confédération européenne s’appuie sur les réformes à venir et sur l’intensification de la concurrence entre opérateurs sur le marché hexagonal pour revaloriser les droits de la compétition.

Les droits TV de la Champions League sur le marché français vont-ils connaître une nouvelle flambée des prix ? Alors que les opérateurs hexagonaux déboursaient un peu plus de 50 M€ à la fin des années 2000 pour retransmettre la compétition, les droits TV de la C1 n’ont cessé d’augmenter au cours des dernières années pour atteindre 140 M€ pour le cycle en cours.

Et cette hausse est loin d’être terminée. Alors que l’UEFA lance aujourd’hui sa consultation sur le marché français concernant la commercialisation des droits TV de sa compétition phare pour la période 2018-21 selon les informations révélées par le quotidien L’Equipe, la confédération européenne s’attend à revaloriser nettement les contrats télévisuels sur ce marché hautement stratégique.

Pour obtenir cette revalorisation, l’UEFA mise notamment sur les retouches apportées au format de la compétition. Outre le processus différent de qualification – permettant aux quatre équipes des quatre principaux championnats d’être qualifiées directement pour la phase de poules – la confédération européenne a aménagé de nouveaux créneaux horaires permettant aux téléspectateurs de suivre plus de matchs en direct. Si les jours de matchs ne changent pas (mardi et mercredi), en revanche, une partie des rencontres seront disputées à 19h et l’autre partie à 21h.

Ces aménagements de plages horaires ont déjà convaincu les diffuseurs anglais de miser gros lors du dernier appel d’offres lancé sur le marché britannique. Ainsi, pour diffuser l’intégralité de la compétition sur la période 2018-21, BT a accepté de débourser 1,18 Md£, soit un montant en hausse de plus de 30% par rapport aux sommes versées actuellement par l’opérateur.

Le groupe SFR Sport cherchera-t-il à diffuser la C1 ?

Outre les aménagements portés sur le déroulement de la compétition, l’UEFA compte également sur l’entrée du groupe Altice sur le marché des droits audiovisuels sportifs français pour faire monter les enchères. Alors que le groupe de Patrick Drahi a permis dernièrement de multiplier par deux les droits TV de la Premier League commercialisés en France, SFR Sport pourrait se positionner sur différents lots vendus par l’UEFA pour la période 2018-21.

Toutefois, les groupes Canal + et BeIN Sports sont prêts à se défendre ardemment pour conserver leurs droits. Déboursant respectivement 50 et 90 M€ par saison, les deux diffuseurs réalisent d’excellents scores d’audiences via la compétition – grâce notamment aux performances des clubs français – plaçant ainsi la C1 comme un produit phare.

La bataille promet donc d’être rude entre les diffuseurs français concernant l’attribution des différents lots. Pour le plus grand plaisir de la confédération européenne…

Source photo à la Une : Max PixelCCO

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer