Droits TV

TF1 et BeIN Sports acquièrent les droits TV des prochaines Coupes du Monde

La FIFA a officialisé hier l’attribution des droits TV sur le marché français des éditions 2018 et 2022 de la Coupe du Monde masculine et 2019 de la Coupe du Monde féminine. Le groupe Canal Plus subit un nouvel affront en n’obtenant aucun lot. Explications…

En plein marasme lié aux différents scandales ayant émaillé son année 2015, la FIFA peut compter sur le marché français pour retrouver le sourire en ce début d’année 2016. L’institution a officialisé hier la vente des droits TV des Coupes du Monde 2018 et 2022 concernant le football masculin et de la Coupe du Monde féminine 2019 sur le territoire hexagonal.

Les diffuseurs TF1 et BeIN Sports sont parvenus à arracher tous les lots mis sur le marché par l’institution internationale. Le groupe qatari a acquis la diffusion de l’intégralité des deux prochaines Coupes du Monde masculines sur ses antennes. Constituant un très gros enjeu en matière de recrutement d’abonnés, BeIN Sports a clairement atteint ses objectifs lors de cet appel d’offres.

De son côté, TF1 récupèrera la diffusion de 28 rencontres par Coupe du Monde masculine en co-diffusion avec BeIN Sports. Dans le détail, la filiale du groupe Bouygues diffusera les 16 meilleures rencontres de la phase de poules, 5 huitièmes de finale, 3 quarts de finale, les deux demi-finales, la petite finale et la finale. Toutes les rencontres de l’équipe de France, en cas de qualification, seront retransmises par TF1 lors des deux compétitions.

Au total, les deux diffuseurs ont déboursé au cumulé une somme avoisinant la barre des 130 M€ pour acquérir les droits de chacune des Coupes du Monde. Néanmoins, le partage des investissements entre TF1 et BeIN Sports n’a pas été dévoilé par la FIFA. Cette dernière parvient néanmoins à récupérer une somme équivalente aux investissements réalisés par les diffuseurs français pour acquérir les droits de la Coupe du Monde 2014. Il s’agit alors d’une prouesse alors qu’une incertitude demeure concernant le succès populaire du Mondial 2022 organisé au Qatar et déplacé aux mois de novembre-décembre.

« En 2014, les vingt-huit rencontres diffusées sur notre antenne ont fait 9 millions de téléspectateurs en moyenne. Ce sont des scores absolument exceptionnels […] L’hiver est une très bonne période pour les audiences et les annonceurs. Cela nous va donc très bien » a alors commenté François Pélissier, directeur des sports de TF1, conscient de l’effet dynamisant d’une Coupe du Monde sur les parts d’audience annuelle d’un diffuseur.

En plus de maintenir ses droits concernant les compétitions masculines, TF1 réalise un très joli coup en s’emparant des droits de diffusion de la Coupe du Monde féminine qui sera organisée en France en 2019. W9 ayant connu un véritable succès d’audience et économique lors de la dernière édition,  TF1 n’a pas voulu passer à côté de cet événement. Ainsi, le groupe aurait formulé une offre supérieure à 10 M€ pour acquérir les droits de diffusion. Une somme qui a été multipliée par 10 par rapport au dernier appel d’offres.

En revanche, le groupe Canal Plus semble être le grand perdant. Le diffuseur n’a obtenu aucun lot concernant les trois compétitions internationales. Intéressé par les droits de la Coupe du Monde féminine pour sa chaîne D8, le groupe Canal ne s’est visiblement pas aligné sur l’offre transmise par TF1 pour rafler la diffusion de l’intégralité de la compétition…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer