Droits TV

Quel sera le montant des droits TV internationaux de Premier League ?

Alors que la Premier League connaîtra à partir de la saison prochaine une hausse importante de ses droits TV domestiques, le championnat anglais est également sur le point d’enregistrer une nette inflation de ses droits internationaux. Les premiers deals conclus sur différents marchés sont très prometteurs pour la période 2016-19. Explications…

Après avoir conclu en février dernier un accord record à hauteur de 5,14 milliards de livres de droits TV domestiques pour la période 2016-19 avec les opérateurs Sky et BT, le championnat de Premier League est en passe de connaître une nette réévaluation de ses droits TV internationaux. Percevant jusqu’à présent plus de 743 M£ par saison, le championnat anglais devrait largement dépasser la barre du milliard de livres par saison concernant la période 2016-19.

Les premiers accords négociés sur une petite dizaine de territoires laissent penser que le championnat anglais pourrait doubler le montant télévisuel perçu en provenance de l’étranger. Lors des cinq deals récemment conclus, le championnat a enregistré une hausse globale supérieure à 93% entre les périodes 2013-16 et 2016-19 !

La plus forte hausse concerne le marché brésilien. Afin d’acquérir l’exclusivité de la diffusion de la compétition, le groupe ESPN a accepté de débourser un montant colossal de près de 33 M£ par saison pour obtenir la diffusion du championnat anglais pour la période 2016-19. Actuellement, les opérateurs brésiliens déboursent seulement 10 M£ pour diffuser la compétition. Cela constitue alors une progression de 230% et la Premier League rejoint la Liga BBVA en matière de recettes télévisuelles provenant du marché brésilien.

Si la progression des droits TV du championnat anglais au Brésil est impressionnante, cela ne constitue pas une exception. A Hong-Kong, les opérateurs de télévision payante se sont livrés un véritable bras de fer pour acquérir les droits de Premier League concernant la période 2016-19. Au final, c’est un nouvel acteur sur le marché, LeTV, qui est parvenu à rafler la mise avec une offre exceptionnelle à hauteur de 92 M£ par saison ! Cela constitue une progression de 116% par rapport au dernier appel d’offres.

Malgré un marché limité de 7 millions d’habitants, LeTV compte sur l’incroyable attractivité du championnat anglais pour rentabiliser son investissement. Par le passé, les fans Hongkongais n’ont pas hésité à changer d’opérateur de TV payante en fonction de l’acquisition des droits de Premier League. De plus, LeTV compte utiliser l’acquisition des droits du championnat anglais pour créer des synergies à travers toutes ses activités. Dernièrement, le groupe a notamment lancé la commercialisation d’un vélo intelligent révolutionnaire, permettant notamment de regarder la TV en faisant du sport.

Quel montant devra débourser Canal Plus pour conserver la Premier League ?

Si la hausse des droits TV du championnat anglais est spectaculaire sur l’ensemble des marchés au sein desquels la négociation a été finalisée pour la période 2016-19, la Premier League compte sur le renforcement de la compétition entre opérateurs de TV payante au sein de certains marchés asiatiques clés pour connaitre de nouvelles hausses de recettes. Les tensions risquent d’être vives concernant la Thaïlande, la Malaisie ou encore Singapour, pays au sein desquels la Premier League perçoit déjà respectivement 68,3 M£, 42,7 M£ et 63,4 M£ par saison de droits TV.

droits tv premier league internationaux

Les droits TV internationaux de Premier League pourraient se rapprocher de la somme de 1,5 milliard de livres par saison sur la période 2016-19

Enfin, les renégociations concernant la France devrait intervenir début 2016. Principal marché européen pour la Premier League, Canal Plus affrontera la concurrence de rivaux coriaces afin de conserver un de ses produits phares. Le groupe devra alors très certainement largement rehausser son offre de 52,8 M£ par saison actuellement payée pour obtenir l’exclusivité de la compétition. Ayant déjà subtilisé l’intégralité des droits TV de Liga BBVA, Serie A et Bundesliga, le concurrent qatari BeIN Sports apprécierait de réunir les droits audiovisuels de l’ensemble des championnats majeurs européens sur le marché français. Eurosport, soutenu par le groupe Discovery, pourrait également se positionner pour récupérer un lot. L’intensification de la concurrence des opérateurs TV payants en France constitue ainsi une excellente nouvelle pour le Board de la Premier League…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. [mc4wp_form]

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer