Droits TV

Le contrat signé entre Benfica TV et NOS sera-t-il remis en cause ?

Alors que le club de Benfica pensait avoir réalisé une bonne affaire en cédant l’exclusivité de la distribution de sa chaîne à l’opérateur NOS pour les 10 prochaines saisons, le contrat pourrait être remis en cause par l’autorité de la concurrence portugaise…

Face à la faiblesse des recettes télévisuelles sur le marché portugais, le club de Benfica avait décidé il y a trois ans de lancer sa propre chaîne, Benfica TV, afin de monétiser ses droits audiovusuels. Un pari risqué qui s’est finalement avéré payant. Début novembre, le câblo-opérateur NOS a décidé d’acquérir l’exclusivité de la distribution de la chaîne du club sur le marché portugais pour les 10 prochaines années en échange d’une enveloppe de 400 M€ !

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Alors que Benfica réalise une juteuse opération financière en monétisant pleinement ses droits audiovisuels, l’opérateur NOS frappe également un grand coup en s’accaparant par la même occasion la diffusion exclusive des droits de la Serie A et de la Ligue 1, acquis précédemment par Benfica TV. En plus de cette opération, NOS est déjà assuré de distribuer lors des prochaines saisons la Premier League, la Champions League, l’Europa League ou encore la Formule 1 via la diffusion de Sport TV, diffuseur lui-même actionnaire du câblo-opérateur NOS.

Possédant déjà une position de leader sur le marché de la télévision payante au Portugal – NOS représente 43,7% du marché en cette fin d’année 2015 – ses principaux concurrents ont décidé de déposer une réclamation auprès de l’autorité de la concurrence pour dénoncer une situation pouvant conduire à un monopole. Le groupe PT, appartenant à Altice, et Vodafone Portugal ont ainsi saisi l’autorité compétente pour faire valoir leurs droits. « Le dossier est actuellement à l’étude » a alors dernièrement déclaré un membre de l’AdC, autorité de régulation de la concurrence portugaise, au média Journal de Negócios.

En attendant la décision de l’autorité de la concurrence, PT soutenu par Altice a décidé de passer à l’attaque afin de répondre au joli coup réalisé par son concurrent direct. Le groupe serait directement rentré en négociation avec le FC Porto et le Sporting CP afin d’obtenir les droits audiovisuels des deux clubs lors des trois prochaines saisons. Afin d’obtenir la main mise sur le championnat portugais, PT négocierait également les droits TV d’un groupe de 4 clubs portugais considérés comme de potentiels outsiders. PT serait alors prêt à offrir à chacun d’entre eux une somme comprise entre 3 et 5 M€ par saison, réévaluée tous les trois ans. Les noms des clubs du groupe des 4 n’ont pas filtré mais Belenenses et Boavista feraient partie de cette négociation. Affaire à suivre…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 


Source photo à la Une : © Sport Lisboa e Benfica (Facebook)

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer