Droits TV

Le championnat argentin cherche à revaloriser ses droits TV

droits-tv-championnat-argentin

Alors que le championnat de Primera Division a récemment changé de formule, les différents acteurs du football argentin se sont réunis cette semaine afin de trouver un accord concernant la vente des droits TV de la compétition pour les prochaines saisons. Mais aucun compromis n’a pu être trouvé pour l’heure. Explications…

Quelle est la valeur télévisuelle du nouveau championnat de Primera Division, réunissant désormais 30 équipes au sein d’un tournoi unique ? Visiblement, les positions divergent entre les acteurs télévisuels et les dirigeants des principales formations argentines.

Pourtant, selon les informations rapportées par la presse argentine et espagnole, une réunion a été organisée en début de semaine afin de trouver un compromis concernant la vente des droits audiovisuels de la compétition. Les dirigeants des deux principaux diffuseurs, Turner et Fox, étaient présents. Une délégation représentant les clubs de Boca Juniors, River Plate, Independiente ou encore Lanus participait également à ce rendez-vous. Enfin, plusieurs membres de la direction exécutive de la fédération argentine encadraient les débats.

Malgré plusieurs heures de tractations, les différents protagonistes ne sont pas parvenus à trouver un accord. Deux points précis suscitent des divergences. Tout d’abord, les différents clubs argentins souhaitent signer un nouveau contrat télévisuel sur 15 ans, dont les termes peuvent être revus à la hausse tous les 5 ans. Un modèle qui ne convient pas aux diffuseurs : ces derniers souhaitent signer des contrats classiques de 3 ou 5 ans, conformément aux appels d’offres appliqués au sein des championnats européens.

Les clubs argentins réclament une hausse substantielle des droits TV

Le deuxième point de divergence concerne le prix de commercialisation des droits TV. Les différents clubs argentins souhaitent obtenir un nouveau contrat à hauteur de 3 500 millions de pesos par an, soit près de 210 M€ par exercice. A cette somme, ils veulent également négocier des bonus permettant au total de recevoir plus de 250 M€ par saison si les audiences sont au rendez-vous.

Pour le moment, les exigences financières sont beaucoup trop hautes pour les diffuseurs Fox et Turner. Ce dernier a précédemment émis une offre à hauteur de 150 M€ par exercice, soit la somme actuellement perçue par le championnat argentin. Un montant qui n’est pas jugé satisfaisant par les directions des différents clubs argentins.

Pour le moment, tous les acteurs de cette négociation campent sur leurs positions. Néanmoins, le président argentin, Mauricio Macri, pourrait intervenir en personne pour dénouer cette crise. Ancien président de Boca Juniors, il pourrait faire pression sur les diffuseurs pour aider les clubs argentins à obtenir la somme demandée. Affaire à suivre…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire 


Source photo à la Une : Pixabay.com (alexis0612CC0 1.0)

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer