Marketing

Quel finaliste de la Champions League remporte le duel marketing ?

Alors que la Juventus FC affrontera le FC Barcelone en finale de Champions League samedi prochain, l’agence de marketing Repucom a décidé de comparer les données financières et marketing des deux clubs. Dans tous les domaines, le club catalan est aujourd’hui supérieur à la formation turinoise. Explications…

Si le FC Barcelone est désigné comme le favori de la prochaine finale de Ligue des Champions face à la Juventus FC, le club catalan doit encore justifier ce statut sur le terrain samedi prochain. Néanmoins, dans les autres domaines, le club barcelonais possède une longueur d’avance sur son concurrent transalpin.

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




L’agence Repucom a profité de l’événement pour comparer les données financières et marketing des deux finalistes de la C1. Sans surprise, sur le plan financier, le FC Barcelone domine actuellement la Juventus Turin. Si la Juventus parvient à résister au niveau des recettes médias – le club turinois a perçu 151 M€ de droits TV en 2013-14 contre 161 M€ pour son homologue barcelonais – elle possède en revanche un retard conséquent du côté des recettes marketing. Lors de la dernière saison écoulée, le FC Barcelone a atteint 160 M€ de recettes commerciales contre seulement 60 M€ pour la Juventus.

Cette différence importante de revenus marketing s’expliquent essentiellement par un déficit d’internationalisation de la Juventus par rapport à son concurrent. Alors que le FC Barcelone possède 36 partenaires commerciaux lors de cette saison 2014-15 – dont de nombreux sponsors régionaux – la Juventus en totalise seulement 27.

Néanmoins, l’écart de revenus devrait se combler dans les années à venir. A partir de la saison prochaine, la Juventus changera d’équipementier pour s’engager avec Adidas contre une importante réévaluation de contrat. De plus, les bonnes performances sportives du club turinois facilitent les stratégies d’internationalisation menées par le club. Dernièrement, la Juventus a signé un premier partenariat de sponsoring régional au Mexique avec la firme Tecate.

La Juventus est en retard sur le FC Barcelone sur les réseaux sociaux

Le retard actuellement accusé par la Juventus en matière d’internationalisation est palpable au niveau de la popularité globale enregistrée par les deux formations. D’après l’infographie produite par Repucom, le FC Barcelone totalise aujourd’hui près de 540 millions de personnes manifestant un intérêt pour le club contre 290 millions pour la Juventus FC.

fc barcelone internationalisation

Le FC Barcelone possède toujours une grosse longueur d’avance sur la Juventus en matière d’internationalisation

Un écart qui est traduit par la taille des communautés sur les réseaux sociaux. Alors que le FC Barcelone compte 83 millions de fans Facebook et 15 millions de followers sur Twitter, la Juventus affiche 18 millions de fans et 1,8 million de followers. Cependant, grâce à son excellente saison, la Juventus affiche des taux de croissance de ses communautés sociales supérieurs à ceux du FC Barcelone. De plus, le club turinois enregistre un taux d’engagement sur Twitter bien supérieur à celui de son rival catalan. Deux constats qui ont un lien selon Pierre-Emmanuel Davin, directeur de Repucom France. « La manière d’engager les fans de la part du club italien, ainsi que les bénéfices d’une exposition plus forte grâce à leur parcours en UEFA Champions League, leur a permis d’augmenter de 30% leur nombre de followers au cours de cette saison (contre 19% au FC Barcelone) » déclare alors le dirigeant de la division France de l’agence.

Néanmoins, le FC Barcelone conserve toujours une bonne longueur d’avance sur la Juventus Turin concernant les domaines financiers et marketing. « La domination du FC Barcelone et son impact hors des terrains n’est pas vraiment une surprise. Sa base mondiale de fans, ses joueurs prestigieux ainsi que son palmarès le placent au-dessus de la plupart des autres clubs » conclut ainsi Pierre-Emmanuel Davin, directeur de Repucom France.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer