Economie

L’Espanyol Barcelone va-t-il connaître de nouveaux soubresauts actionnariaux ?

Alors que le groupe chinois Rastar Group a acquis en fin d’année 2015 une participation majoritaire au sein de l’Espanyol Barcelone contre un investissement initial de 17 M€, le groupe industriel chinois a dévoilé ses prochaines intentions actionnariales lors d’une assemblée générale extraordinaire organisée dimanche dernier. Explications…

La composition actionnariale de l’Espanyol Barcelone devrait à nouveau évoluer d’ici le 30 juin prochain. Lors d’une assemblée générale extraordinaire des actionnaires qui s’est tenue hier, le patron de Rastar Group Chen Yansheng a exposé son plan d’augmentation de capital préparé au cours des derniers mois afin d’assainir définitivement la situation financière du club catalan.

Alors que l’homme d’affaires chinois a d’ores et déjà injecté près de 100 M€ pour acquérir une participation majoritaire et solder différentes dettes à court terme menaçant la pérennité du club,  Chen Yansheng souhaite aujourd’hui restructurer totalement les finances de l’Espanyol en procédant à une augmentation significative de capital. Plus simplement, le nouveau propriétaire chinois du club veut immédiatement convertir ses premiers lourds investissements en actions afin d’acquérir une position largement majoritaire au sein du club.

D’après les informations dévoilées par AS, cette nouvelle opération de financement pourrait atteindre la barre des 150 M€ si tous les actionnaires venaient à sortir le chéquier afin de conserver leurs parts. Néanmoins, le scénario le plus probable est le grignotage de parts opéré par Chen Yansheng, lui permettant à la fin de l’opération d’acquérir près de 90% du capital social de l’Espanyol. D’autant que la procédure devrait occasionner une dévaluation de 90% de la valeur de l’action du club en raison de l’émission de nouvelles actions et d’un réajustement de la valeur du club par rapport à sa dimension financière.

Abonnement Ecofoot Premium – S’abonner à notre version premium, c’est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot
  • Bénéficier de nos meilleurs contenus au format magazine
  • Soutenir le développement d’un média que vous appréciez




  • Le grand perdant de cette opération devrait ainsi être Genética Perica. La société espagnole a déboursé au mois de novembre dernier jusqu’à 80 € par action pour augmenter sa participation en rachetant des parts à plusieurs petits porteurs. Détenant actuellement 26% du capital social de l’Espanyol, Genética Perica devrait ainsi débourser une nouvelle enveloppe de 39 M€ pour conserver sa participation auprès du club catalan. Une somme exorbitante qui ne pourra être payée. Néanmoins, Genética Perica pourrait essayer de convaincre plusieurs membres du Conseil d’Administration de refuser le plan de financement présenté par Rastar Group.

    Le vote final au sujet de cette procédure d’augmentation de capital devrait avoir lieu le 30 juin prochain. En attendant, le mercato estival de l’Espanyol pourrait être gelé même si la direction sportive a actuellement toute liberté pour nommer un nouvel entraîneur à la tête du club. Des contacts avancés ont d’ailleurs été noués avec Quique Sánchez Flores, ancien entraîneur de Watford…

    Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous abonner à notre compte Twitter


    Source photo à la Une : © RCD Espanyol de Barcelona, SAD (Facebook)

    Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer