Stratégie

Comment l’Espanyol Barcelone compte accroître sa compétitivité ?

Racheté au mois de janvier dernier par l’entité chinoise Rastar Group, l’Espanyol Barcelone devrait enfin vivre un été tranquille sans affronter la pression de ses différents créanciers. Néanmoins, le club catalan ne compte pas se reposer intégralement sur son nouvel actionnaire pour financer son développement. Explications…

L’Espanyol Barcelone a poussé plusieurs soupirs de soulagement en cette saison 2015-16. Outre le maintien en Liga BBVA obtenu le week-end dernier, le club catalan a également réglé une bonne partie de ses problèmes financiers en début d’année 2016. Etranglé par les dettes qui s’accumulaient, la situation financière de l’Espanyol s’est depuis éclaircie grâce à l’arrivée de Rastar Group à la tête du club au mois de janvier dernier.

Outre son investissement initial de 17,76 M€ pour acquérir 56% du capital social du club, le groupe industriel chinois a déjà injecté près de 90 M€ pour régler une grosse partie du passif de l’Espanyol. Le club a notamment remboursé des dettes bancaires à hauteur de 40,5 M€ ainsi que des impayés au constructeur UTE, qui s’est notamment chargé des travaux de construction du RCDE Stadium, de l’ordre de 21,76 M€. Et concernant ses dettes fiscales, l’Espanyol ne doit plus que 14 M€ au Trésor Public et le club prévoit de respecter les échéanciers pour rembourser intégralement cette créance.

Si Rastar Group s’est montré très généreux pour aplanir la situation financière de l’Espanyol, le club catalan ne compte pas s’appuyer sur de nouveaux cadeaux aussi importants pour assurer son développement lors des saisons à venir. L’Espanyol souhaite désormais profiter d’une situation saine pour mener à bien plusieurs projets afin d’accroître sensiblement ses revenus dans la durée. « Nous devons passer d’un club de football à une entreprise footballistique » a alors commenté Ramon Robert, conseiller délégué du RCDE depuis l’arrivée de Rastar Group, lors d’un entretien accordé à nos confrères de Palco23.

Si Rastar Group devrait soutenir le club dans le domaine commercial en acquérant le sponsoring maillot du club et le naming du stade, la direction de l’Espanyol compte conclure de nombreux projets autour de son enceinte afin d’augmenter ses revenus. « Nous stade doit être converti en un véritable centre commercial et de loisirs, qui génère des revenus de façon permanente » indique ainsi le nouvel homme fort de l’Espanyol. Pour réussir à accomplir cet objectif, l’Espanyol compte louer plus de 3 000 m² d’espaces commerciaux répartis sur 3 étages au sein de son enceinte. Le club serait en discussions avec plusieurs acteurs intéressés par cette opportunité. Durant l’été, le club souhaite également organiser des concerts dans son stade afin de combler deux mois sans activité footballistique. Enfin, grâce à la réactivité de son nouvel équipementier Joma, l’Espanyol veut redynamiser sa boutique officielle présente au cœur de son enceinte pour développer ses recettes de merchandising.

Pour appuyer financièrement ses projets, l’Espanyol mise sur la hausse des droits TV programmés. Alors que le club a perçu des recettes télévisuelles à hauteur de 23 M€ au cours des derniers exercices, la formation catalane s’attend à enregistrer des revenus avoisinant 50 M€ lors des prochaines saisons grâce à la mutualisation et à la progression des droits TV commercialisés par LaLiga.

Clairement, le plan de développement imaginé par la direction de l’Espanyol passera par la création d’une véritable zone d’activités autour de son nouveau stade. Inspiré du modèle allemand, le club devra néanmoins convaincre de nombreux acteurs à venir s’installer dans une zone qui n’est aujourd’hui pas propice aux activités commerciales. Une mission que le club n’est jamais parvenue à remplir depuis l’inauguration de son nouveau stade. L’Espanyol devra sans doute compter sur une embellie des résultats sportifs, permettant de relancer l’engouement autour du club. Générant actuellement des recettes opérationnelles de l’ordre de 40 M€, la direction visera sans doute à dépasser la barre des 100 M€ lors des saisons à venir.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous abonner à notre compte Twitter


Source photo à la Une : © RCD Espanyol de Barcelona, SAD (Facebook)

Articles populaires

To Top
Tweetez1
Partagez15
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer