Economie

Le club d’Estudiantes est-il un exportateur de talents vers l’Europe ?

Alors que l’officialisation du transfert de l’attaquant argentin Guido Carrillo à l’AS Monaco est imminente, les spécialistes argentins s’accordent à dire que le club de la Principauté a réalisé une belle affaire en enrôlant le buteur de 24 ans contre 8,8 M€. Arrivant d’un club plutôt méconnu du grand public français, Estudiantes possède une excellente réputation d’exportateurs de talents vers le football européen. Explications…

Tous les experts du football argentin sont unanimes : l’AS Monaco a réalisé une jolie opération en parvenant à acquérir Guido Carrillo en provenance d’Estudiantes de La Plata. Celui qui a inscrit une cinquantaine de buts en 140 rencontres avec son club formateur devrait devenir une véritable attraction en Ligue 1.

Dans l’édition du jour du quotidien L’Equipe, David Trézéguet a été élogieux à son égard. « C’est un jeune joueur puissant et prometteur, qui sort d’une excellente saison. Avec Monaco, il va encore progresser. Il semble avoir les qualités pour s’adapter rapidement » a ainsi indiqué l’ancien international français qui a croisé la route de Guido Carrillo au cours de ses dernières saisons passées dans le championnat argentin. Un avis qui est partagé par Carlos Bianchi. « Il a du flair et n’hésite pas à se sacrifier pour l’équipe. Il a une mentalité très professionnelle, une qualité essentielle pour réussir en Europe » a alors analysé le technicien argentin.

Si Guido Carrillo fait l’unanimité dans son pays, il est pourtant totalement méconnu auprès du grand public français. Et pour cause : il évolue dans un championnat peu médiatisé en France et au sein d’un club qui ne possède pas une popularité internationale digne des principales formations du Buenos Aires comme Boca Juniors ou encore River Plate.

Pourtant, le club d’Estudiantes de La Plata n’est pas un club comme un autre en Argentine. Le club a déjà remporté six fois le championnat argentin. Mais il a surtout connu son heure de gloire au sein de la Copa Libertadores, compétition équivalente à la C1 européenne. Le club phare de La Plata l’a remportée 4 fois dont trois fois consécutivement entre 1968 et 1970. Son dernier succès dans la compétition continentale remonte à 2009.

Estudiantes, pourvoyeur de talents pour les formations européennes ?

Outre un palmarès impressionnant à l’échelle continentale, Estudiantes de La Playa est également connu pour sa faculté à exporter à bon prix de nombreux talents vers les championnats majeurs européens. D’après les informations recensées par le média Marca en Zona, le club a transféré pas moins de 11 éléments depuis 2007 vers les principaux championnats européens. Au total, le club a récupéré plus de 70 millions de dollars américains lors des différentes transactions, lui permettant de réinvestir ce pécule dans les meilleurs jeunes talents du continent.

La plus belle opération financière réalisée par Estudiantes concerne la vente de son jeune attaquant colombien Duvan Zapata au club italien du SSC Napoli en 2013. Lors de cette transaction, le club argentin a récupéré plus de 10,2 millions de dollars. Depuis, le joueur a inscrit une quinzaine de buts en Serie A en 53 rencontres.

marcos rojo estudiantes de la plata

La pépite argentine de Manchester United, Marcos Rojo, a été formée à Estudiantes avant d’arriver en Europe via le Spartak Moscou

L’actuel défenseur central international argentin de Manchester United, Marcos Rojo, a été formé à Estudiantes. Le joueur avait été ensuite transféré au club russe du Spartak Moscou en 2011 contre une indemnité de 3 millions de dollars américains. Un transfert réalisé un peu tôt qui a fait perdre de précieuses recettes au club argentin.

Clairement l’arrivée en provenance d’Estudiantes constitue un élément rassurant concernant le recrutement de Carrillo. Reconnu comme un club formateur et détecteur de talents sur le sol sud-américain, Estudiantes a très certainement cédé un excellent élément à l’AS Monaco au bon prix. Avec de vraies qualités de buteur de plus en plus rare au sein de la Ligue 1, Guido Carrillo devrait se servir du club de la Principauté comme d’un tremplin pour pouvoir se hisser encore plus haut dans les années à venir. Une aspiration qui colle parfaitement au nouveau projet monégasque…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer