Stratégie

EURO 2016 : certaines rencontres diffusées en streaming ?

Alors que l’UEFA n’est pas parvenue à commercialiser l’ensemble des droits TV de l’EURO 2016 sur tous les territoires, la confédération européenne a décidé de diffuser sur son site web en streaming certaines rencontres n’ayant pas trouvé d’opérateur intéressé par une retransmission TV. Un dispositif qui ne concernera pas le marché français. Explications…

Face aux difficultés d’obtenir des offres conformes aux prix exigés, la confédération européenne a préféré conserver les droits de diffusion de la compétition EURO 2016 plutôt que de brader ses tarifs. Cette décision, prise en collaboration avec l’agence CAA Eleven, agence chargée de commercialiser les droits TV de l’EURO, permettra à l’UEFA de mener un test grandeur nature concernant la retransmission de rencontres officielles en streaming et de tester de nouveaux dispositifs commerciaux autour de la diffusion de rencontres sur ses propres canaux.

En effet, les matchs de la compétition n’ayant pas trouvé preneur lors de l’appel d’offres télévisuel, seront directement retransmis en direct en streaming sur le site officiel de l’UEFA. Une mesure qui concerne exclusivement certains territoires bien définis, comme l’Espagne ou encore le Venezuela. Ainsi, aucune rencontre ne sera accessible sur le site de l’UEFA via une connexion provenant de France en raison de l’intégralité des droits de la compétition achetés par BeIN Sports, TF1 et M6.

L’UEFA enregistrera tout de même une hausse de recettes TV pour l’EURO 2016

Cette solution permet à l’UEFA de conserver une position de force lors des prochains appels d’offres émis dans des marchés où elle s’est retrouvée en difficulté. C’est notamment le cas en Espagne où la confédération n’est pas parvenue à obtenir le montant minimal fixé en début d’appel d’offres. La confédération européenne espérait générer un revenu proche de 50 M€, payé par les diffuseurs espagnols intéressés par la retransmission de l’EURO 2016. Au final, seul un package de 23 matchs – comprenant les rencontres de la Roja – a été acheté par l’opérateur Mediaset contre un investissement évalué à 35 M€. Néanmoins, aucun opérateur payant n’a souhaité débourser 10 M€ pour acheter le lot de 28 rencontres restantes.

Malgré cette fantaisie, l’UEFA devrait tout de même enregistrer des recettes télévisuelles en hausse concernant l’EURO 2016. L’élargissement de la compétition à 24 équipes et les changements structurels sur certains marchés audiovisuels nationaux ont permis d’intensifier la concurrence entre diffuseurs sur de nombreux marchés. Une somme de 1 milliard d’euros de revenus TV devrait être encaissée par la confédération européenne durant l’événement. 24 ans plus tôt, lors de l’EURO 1992 organisé en Suède, l’UEFA avait perçu à l’époque une enveloppe de 18,9 M€ correspondant à la commercialisation des droits TV de la compétition…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire 

*estimation

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer