Economie

Quelles sont les perspectives de croissance des revenus de billetterie de Ligue 1 ?

Alors que le chiffre d’affaires des clubs de Ligue 1 a progressé de 15% lors de la saison 2013-14, les revenus de billetterie des 20 formations de l’élite ont seulement augmenté de 2,9% lors du dernier exercice. Un chiffre surprenant alors que les nouveaux stades pour l’organisation de l’Euro 2016 commencent à être livrés. Explications…

Malgré un travail de rénovation des stades en vue de l’organisation de l’Euro 2016 largement entamé, la Ligue 1 peine à connaître une grosse croissance de ses revenus de billetterie. Lors de la saison 2013-14, les 20 formations du championnat ont enregistré au total 143,628 M€ de recettes de billetterie, soit une progression de 2,9% par rapport à l’exercice 2012-13 (139,533 M€). Le constat est encore plus alarmant par rapport à la saison 2008-09, au cours de laquelle les clubs de L1 étaient parvenus à générer plus de 150 M€ de revenus.

Pourtant, le football français avec l’aide des pouvoirs publics semble faire ce qu’il faut en matière de modernisation des infrastructures. Et l’apport financier direct des nouveaux stades est indéniable : entre la saison 2011-12 – réalisée intégralement dans l’enceinte de Villeneuve d’Ascq – et l’exercice 2013-14, le LOSC a connu une augmentation de son chiffre d’affaires de billetterie de 75%, passant de 6,4 M€ à 11,215 M€ ! Le club nordiste a même connu un pic de revenus à hauteur de 15,270 M€ lors de la saison 2012-13 grâce notamment à sa qualification pour la Ligue des Champions.

L’effet positif est également perceptible du côté de l’OGC Nice. Grâce à la livraison de l’Allianz Riviera, les revenus de billetterie ont été multipliés par près de 2,5 du côté de la formation azuréenne. Ils sont ainsi passés de 2,384 M€ lors de la saison 2012-13 à 5,808 M€ en 2013-14. Une augmentation d’autant plus significative que les Aiglons ont connu une saison exceptionnelle sur le plan sportif en 2012-13, achevant l’exercice au 4ème rang.

Pourquoi les revenus de billetterie des clubs de Ligue 1 ne progressent-ils pas plus rapidement ?

La hausse des revenus de billetterie générée par la modernisation des stades est clairement visible sur les recettes exclusivement générées par le championnat. En effet, la Ligue 1 stricto-sensu a rapporté 136,5 M€ de revenus de billetterie dans les caisses des 20 clubs en 2013-14 contre seulement 123,5 M€ lors de la saison 2012-13 grâce notamment à une augmentation notoire de l’affluence moyenne. La hausse est alors plus significative (10,5%) que la progression globale des revenus de billetterie.

nouveaux stades revenus billetterie

Clairement, ce sont les revenus de billetterie générés par les autres compétitions qui ont péché. Alors qu’un bon parcours en compétition européenne permet de générer un revenu additionnel de billetterie supérieur à 20%, la non-qualification pour les phases de poules de l’Europa League de l’AS Saint-Etienne et de l’OGC Nice ont handicapé la croissance des revenus de billetterie provenant des compétitions continentales. De même, l’élimination en phase de poules des Girondins de Bordeaux avec un parcours difficile d’entrée n’a également pas aidé à accélérer les revenus européens du championnat.

effet compétitions continentales revenus billetterie ligue 1

Enfin, contrairement aux revenus de sponsoring du championnat, le PSG n’a pas réussi à tirer vers le haut la croissance des revenus de billetterie de l’ensemble de la Ligue 1. Le club parisien a même connu un léger recul de ses recettes de billetterie par rapport à la saison passée (- 2,1%), passant de 39,9 M€ en 2012-13 à 39,08 M€ en 2013-14. Le club parisien est actuellement limité par la capacité du Parc des Princes. Mais la direction a prévu des travaux d’aménagement au cours de l’été 2015 afin d’augmenter sa capacité en loges, permettant au PSG de créer un nouveau relais de croissance concernant ce centre de profits.

Quelles sont les perspectives pour les saisons à venir ?

Pour la saison 2014-15, la LFP a prévu des recettes de billetterie à hauteur de 154,809 M€ dans son budget prévisionnel. Cela constituerait une hausse de près de 8% par rapport à la saison 2013-14 et un nouveau record de revenus de billetterie pour la Ligue 1, battant les 150,377 M€ de recettes générées lors de la saison 2008-09.

revenus billetterie ligue 1 2014-15

Evidemment, cette hausse des recettes est soutenue par l’effort de modernisation des enceintes de Ligue 1. Lors de la saison 2014-15, l’Olympique de Marseille a exploité pour la première fois son nouveau stade Vélodrome. Le club olympien devrait ainsi générer 30 M€ de recettes de billetterie en 2014-15 contre 14 M€ lors de l’exercice 2013-14 alors que le club a évolué en Ligue des Champions. L’ASSE devrait aussi sensiblement accroître ses recettes grâce à l’achèvement imminent des travaux. L’effet nouveau stade se fera également ressentir du côté des Girondins de Bordeaux et de l’Olympique Lyonnais lors de la saison 2015-16, permettant de prolonger la croissance des revenus de billetterie du championnat.

Si la livraison des nouvelles enceintes constitue de vrais relais de croissance d’activités pour le championnat, cela ne sera vraisemblablement pas suffisant pour rattraper le retard accumulé sur les revenus de billetterie générés par la Premier League et la Bundesliga. L’accroissement de la qualité de spectacle, la mise en place de nouvelles techniques de ventes (yield management), la proposition de services additionnels (via la mise en place du stade connecté), la redéfinition des offres d’hospitalité… sont des éléments majeurs à prend en compte afin de créer et maintenir une croissance à deux chiffres des revenus matchday au sein des clubs de Ligue 1.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer