Economie

Quelle est l’évolution des revenus de sponsoring maillot entre 2000 et 2014 ?

Alors que tous les clubs européens cherchent à accroître leurs sources de revenus afin d’échapper aux foudres du fair-play financier, Ecofoot.fr s’est intéressé aujourd’hui à l’évolution des revenus de sponsoring maillot au sein des derniers clubs vainqueurs de la C1 entre 2000 et 2014.

Le changement de sponsor maillot phare de Manchester United à l’aube de la saison 2014-15 a beaucoup fait parler dans le milieu du sponsoring footballistique. En effet, pour cette nouvelle saison, Manchester United à troquer son sponsor maillot des dernières années AON pour la marque Chevrolet contre un montant estimé à plus de 62 M€ par an durant sept ans ! Cela constitue une hausse significative par rapport à son ancien contrat avec AON estimé à 22,5 M€ par saison. Une hausse qui sera combinée à l’augmentation significative de ses revenus équipementiers à partir de la saison 2015-16.

Si l’accroissement des revenus perçus par Manchester United provenant de son sponsor maillot phare est important, Ecofoot.fr a décidé de s’intéresser aux évolutions des revenus de sponsoring maillot au sein des neuf derniers vainqueurs de la C1 entre 2000 et 2014. A partir des données récoltées par Marketing Deportivo, nous avons établi l’évolution des contrats de sponsoring maillot phare des différents clubs européens.

A la surprise générale, Manchester United n’est pas le club qui a enregistré la plus forte progression entre 2000 et 2014. Même si aujourd’hui, les Red Devils bénéficient, et de très loin, du contrat de sponsoring maillot le plus important d’Europe ; Manchester United a seulement multiplié par 6 ses revenus alors que Chelsea a connu une croissance de 1733% sur la même période !

Même le FC Barcelone a succombé aux revenus du sponsoring maillot

Le fait que Manchester United n’enregistre pas la plus grosse progression en pourcentage des revenus de sponsoring entre 2000 et 2014 s’explique par le fait que le club Mancunien disposait déjà du contrat de sponsoring maillot le plus important en 2000. En effet, le club entraîné à l’époque par Sir Alex Ferguson bénéficiait d’un contrat de 10 M€ par saison avec l’opérateur de téléphonie Vodafone. Manchester United était alors le seul club européen à bénéficier d’un contrat de sponsoring maillot à huit chiffres. Son plus proche poursuivant étant le Bayern Munich avec un contrat de 9 M€ par an signé avec le constructeur automobile Opel.

Clairement, entre 2000 et 2014, tous les clubs européens ont au minimum multiplié par 2,5 la valeur de leur contrat de sponsoring maillot. La plus faible progression parmi les récents vainqueurs de la Ligue des Champions est à mettre à l’actif du Milan AC. Alors que le club lombard bénéficiait d’un contrat de sponsoring maillot à hauteur de 5,5 M€ en 2000 avec Opel (gros investisseur dans le sponsoring footballistique à la fin des années 90 – début des années 2000), le Milan AC enregistrera pour la saison 2014-15 un revenu de 13,8 M€ en provenance d’Emirates. Les Rossoneri ont enregistré une progression de seulement 151%, expliquée par les récents résultats sportifs du club (absent de la C1 pour l’édition 2014-15).

evolution revenus sponsoring maillot

En termes de recettes, le FC Porto est resté le club disposant du plus petit revenu de sponsoring maillot entre 2000 et 2014. Cependant le club portugais a tout de même enregistré une croissance significative, suivant la tendance des clubs majeurs européens. Alors que Porto percevait 1 M€ par an en provenance de la société Revigres en 2000, le club présidé par Jorge Nuno Pinto da Costa bénéficiera de revenus à hauteur de 5 M€ en provenance de Portugal Telecom. Malgré les bons résultats européens, la faible exposition de la Liga Sagres ne permet pas au club portugais d’atteindre les niveaux des cadors européens en matière de revenus de sponsoring.

Enfin, certains clubs européens ont changé de dimension entre les deux périodes étudiées, ce qui explique une hausse exponentielle des revenus de sponsoring. C’est notamment le cas de Chelsea FC, qui est devenu une formation incontournable sur la scène européenne grâce à l’arrivée de l’actionnaire Roman Abramovitch. Ainsi, les revenus de sponsoring sont passés de 1,2 M€ en 2000 (Autoglass) à 22 M€ pour la saison 2014-15 (Samsung). Entre les deux périodes, le FC Barcelone a également succombé à la tentation de commercialiser l’espace publicitaire sur son maillot. Vierge de tout sponsor commercial jusqu’en 2011, le FC Barcelone a depuis vendu l’espace commercial à Qatar Airways pour 32 M€ par saison.

Le fair-play financier a-t-il provoqué une hausse des contrats de sponsoring ?

La hausse des revenus des contrats de sponsoring maillot est surtout intervenue au cours des dernières années étudiées. De plus, le nouveau contrat signé entre Manchester United et Chevrolet pourrait entraîner une nouvelle vague inflationniste du marché du sponsoring sportif auprès des grands clubs européens.

Cependant, si le fair-play financier a joué un rôle dans cette hausse des revenus, il est indirect. En effet, cette hausse des revenus de sponsoring maillot est premièrement due au développement international des grands clubs européens. En effet, certaines formations sont devenues de véritables marques internationales, capables de vendre des produits dérivés aux quatre coins du globe. Une internationalisation qui développe la visibilité des sponsors et qui entraîne une inflation du marché.

En France, seul le PSG suit cette tendance d’internationalisation. Une stratégie – menée à partir d’un recrutement clinquant, de résultats sportifs européens satisfaisants et d’une force commerciale internationale accrue – qui a permis au club parisien de multiplier par 4 ses revenus de sponsoring maillot avec Emirates, passant de 5 à 20 M€ par an. Pour le moment, seule l’AS Monaco semble être en capacité d’imiter le PSG dans l’élaboration d’une stratégie similaire en Ligue 1.

Google Plus

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer