Economie

Le FC Barcelone noue un accord de sponsoring régional en Indonésie

Le FC Barcelone a annoncé la semaine dernière un accord de sponsoring régional avec la firme indonésienne Advan. Le club catalan tente de développer ses revenus commerciaux en multipliant les accords régionaux à l’image de la stratégie adoptée par de nombreux clubs de Premier League. Explications…

Le directeur commercial Asie Pacifique du FC Barcelone, Xavier Asensi a convoqué la presse en fin de semaine dernière à Jakarta afin d’annoncer la conclusion d’un accord de sponsoring régional avec la firme indonésienne, Advan, fabricant de téléphones mobiles et de tablettes. Un accord qui porte sur le territoire indonésien et d’une durée de deux ans. Le montant financier n’a pas été dévoilé au cours de la conférence de presse.

Tour à tour, Xavier Asensi et Tjandra Liando, directeur marketing d’Advan, ont pris la parole afin de manifester leur joie d’initier une collaboration commune. A travers cet accord, la marque Advan pourra exploiter l’image du FC Barcelone ainsi que de certains de ses joueurs pour réaliser des campagnes publicitaires en Indonésie. La société bénéficiera également de contenus exclusifs qu’elle pourra diffuser à ses clients. Un accord qui permet ainsi au FC Barcelone de s’engager plus facilement avec sa communauté indonésienne.

Afin d’illustrer ce rapprochement avec les fans indonésiens à travers ce partenariat, le FC Barcelone et Advan ont eu l’ingénieuse idée d’inviter un fan indonésien « d’honneur » du FC Barcleone à venir s’exprimer lors de la conférence de presse. Une manière innovante d’illustrer la volonté du FC Barcelone de se rapprocher des fans de la région.

L’Asie Pacifique constitue une zone géographique stratégique pour le FC Barcelone

Cet accord signé entre le FC Barcelone et la société indonésienne Advan illustre les efforts déployés par le club catalan qui œuvre beaucoup dans la région de l’Asie Pacifique afin d’accroitre sa notoriété et d’attirer de nouveaux partenaires commerciaux. Le club a notamment ouvert, il y a un an, des locaux à Hong Kong afin de mieux appréhender cette zone stratégique pour le développement de ses revenus commerciaux.

Ce travail de fond, orchestré par Xavier Asensi, n’est pas uniquement perceptible dans la conclusion de partenariats. Le club catalan ne cesse de gagner en popularité dans la région. Et le phénomène est notamment visible sur les réseaux sociaux. En effet, la page officielle du FC Barcelone sur Facebook compte 9,2 millions de fans indonésiens. Il s’agit du pays le plus représenté, loin devant l’Espagne réunissant seulement 5,4 millions de fans. La Thaïlande, autre pays ciblé par le club, n’est pas en reste. Le pays réunit 2,4 millions de fans sur la page Facebook du club catalan.

répartition géographique fans facebook fc barcelone

Face à la montée de l’engouement en Indonésie, le FC Barcelone avait ouvert il y a deux ans un compte Twitter en langue indonésienne, et en partie administré au sein des locaux de Hong Kong. Aujourd’hui, ce compte comporte plus de 165 000 followers et continue de progresser à un rythme très élevé. Le FC Barcelone assure également une présence sur le réseau social indonésien Line, au sein duquel le club catalan possède plus d’un million d’abonnés.

Le FC Barcelone compte sur le sponsoring régional pour développer ses revenus commerciaux

Aujourd’hui, la direction du club catalan tente de convertir cette popularité en acquisition de nouveaux contrats commerciaux. Pour dynamiser ses revenus de sponsoring, le FC Barcelone s’est engagé dans la même stratégie initiée par les clubs de Premier League : développer des accords de sponsoring régional permettant d’utiliser les droits du club catalan au sein d’une zone géographique délimitée.

Bénéficiant actuellement de revenus commerciaux à hauteur de 170 M€, le club catalan espère rapidement dépasser la barre des 200 M€ grâce à la stratégie du sponsoring régional. Malgré 11 contrats de sponsoring régional en vigueur lors de la saison 2013-14 d’après une étude menée par Repucom, le FC Barcelone se situe encore très loin des 38 contrats conclus par Manchester United, rapportant aux Red Devils un surplus de revenus commerciaux de 32 M€ !

Google Plus

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer