Economie

L’Union Européenne souhaite convertir le FC Barcelone et le Real Madrid en société anonyme

L’Union Européenne souhaite que les clubs espagnols du FC Barcelone, Real Madrid, Athletic Bilbao et Osasuna soient convertis en société anonyme rapidement. Même si aucune décision n’a été officialisée, l’UE étudie cette possibilité depuis quatre ans…

Depuis 2009, l’Union Européenne met le nez dans les comptes des clubs espagnols. A la base, l’UE cherchait à comprendre pourquoi les entités sportives du pays parvenaient à échapper aux impôts et autres taxes. Après avoir démasqué des deals suspicieux entre certaines collectivités publiques et des clubs de football, l’UE a également mis en évidence des disfonctionnements dans les statuts de certains clubs.

Aujourd’hui, en Espagne, quatre clubs sont détenus par leurs supporters. Dans la liste, on retrouve les deux poids lourds du football national, le FC Barcelone et le Real Madrid. L’actionnariat est constitué par les différents « socios » qui cotisent en début de saison pour assurer le budget du club.

L’actionnariat populaire dans le football espagnol pose problème à l’UE

Ce statut pose aujourd’hui un véritable problème aux agents de l’Union Européenne. Par l’intermédiaire de cet actionnariat, le FC Barcelone et le Real Madrid échappent à de nombreuses taxes et autres impôts. Pire : ce statut leur permet de recevoir des aides publiques sans plafonnement. Les deux clubs tirent un gros profit de leur situation par rapport aux autres clubs de Liga.

De plus, ce statut rend opaque certains mouvements financiers. L’Union Européenne a dans le collimateur une cession d’un terrain de la part de l’autonomie de Madrid au Real en 1998, racheté 13 ans plus tard à un prix 54 fois plus élevé. L’UE considère que cette transaction est une subvention déguisée.

L’UE veut convertir le Real Madrid et le FC Barcelone en société anonyme

Une solution à ces problèmes est étudiée du côté de Bruxelles. La Commission Européenne souhaite convertir le Real et le Barça (ainsi que les deux autres clubs) en société anonyme. Cela permettrait de mettre fin aux privilèges financiers dont jouissent les deux principaux clubs de la péninsule ibérique.

Florentino Perez

Le président Florentino Perez, sait que cela sera compliqué d’aller chercher rapidement une dixième Ligue des Champions si les statuts du Real changent.

Cette solution remet en cause la compétitivité des deux locomotives du pays. En revanche, une des inégalités serait éliminée. Cependant, les deux clubs devraient également repenser leur actionnariat afin de continuer à fonctionner avec ses « socios »…

Si une telle décision était prise du côté de l’UE, le Real Madrid et le FC Barcelone ne manqueraient pas de saisir tous les recours judiciaires possibles pour l’annuler… L’affaire n’est donc pas terminée.

Google Plus

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer