Economie

Le FC Cologne continue à développer ses revenus de sponsoring

Le FC Cologne, club promu en Bundesliga, a officialisé l’arrivée d’un nouveau partenaire commercial à ses côtés pour la saison 2014-15. Connu par le passé pour ses difficultés financières, Cologne ne cesse de restructurer ses sources de revenus afin de retrouver un modèle économique sain à l’image de ses rivaux de Bundesliga. Explications…

Le directeur général du club de Cologne FC, Alexander Wehrle, a officialisé cette semaine l’arrivée de Turkish Airlines en tant que partenaire commercial du club de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Dans l’air du temps depuis de nombreux mois, Turkish Airline sera donc la compagnie aérienne officielle du promu en Bundesliga.

Les termes financiers de l’accord n’ont pas été révélés mais il s’agit d’un partenariat hautement stratégique pour Turkish Airlines. Depuis plusieurs mois, la compagnie aérienne turque cherchait à s’engager avec un club de Bundesliga. Le marché allemand représente une zone stratégique pour la compagnie aérienne du fait de l’importante communauté d’origine turque vivant sur le sol allemand.

En début d’été, Turkish Airlines était même pressenti pour devenir le sponsor maillot du FC Cologne. Mais entre-temps, le club dirigé par Alexander Wehrle a renouvelé son partenariat avec la firme de distribution allemande Rewe, qui a su revaloriser son offre pour la montée du club en Bundesliga.

Les efforts d’Alexander Wehrle sont salués en Allemagne

Depuis plusieurs années, le club de Cologne FC est connu pour sa mauvaise gestion financière à l’instar des autres formations allemandes. Seulement, les déficits chroniques du club de de Rhénanie-du-Nord-Westphalie ont disparu depuis l’arrivée du nouveau directeur général du club, Alexander Wehrle, en janvier 2013. Même si les comptes n’ont pas encore été dévoilés publiquement, le club de Cologne FC affichera un bilan positif pour l’exercice 2013-14, conclu par un titre de champion de Bundesliga 2.

Ce miracle économique réalisé en peu de temps est attribué aux talents de négociateur d’Alexander Wehrle combinés à des projections prudentes en termes de résultats sportifs. Depuis son arrivée, Wehrle a notamment renégocié le contrat de naming qui lie l’enceinte du club à la société RheinEnergie. Désormais, le contrat rapporte 2,1 M€ par an au club et des bonus ont été négociés en fonction des résultats sportifs du club.

rheinenergiestadion modèle financier fc cologne

Même en Bundesliga 2, le Rheinenergiestadion affichait un taux de remplissage important.

En plus de la renégociation du contrat de naming, Alexander Wehrle a également profité de la promotion du club pour renégocier le contrat de sponsoring maillot avec la société Rewe. Lors de cette négociaton, Alexander Wehrle n’a pas hésité à brandir la menace de Turkish Airlines afin de mettre la pression sur son partenaire historique. Un tactique gagnante car ce dernier est parvenu à obtenir un contrat estimé à 5M€ par an avec Rewe, tout en signant un accord de partenariat avec Turkish Airlines.

Alexander Wehrle est demandé par de grosses écuries de Bundesliga

En plus du renouvellement à la hausse des accords de sponsoring, Alexander Wehrle a également profité du renouveau sportif du club au cours de la saison dernière. En plus de l’accession en Bundesliga 1, le club est également parvenu à remporter le titre de Bundesliga 2. Un renouveau sportif qui s’est accompagné d’une jolie hausse des revenus de billetterie et surtout de merchandising. Cette dernière source de revenus devrait atteindre 7 M€ pour la saison 2013-14 !

Si les prouesses économiques réalisées par Alexander Wehrle sont saluées de tous au club, elles sont également scrutées de près par les grosses formations de Bundesliga. Durant le mercato estival, des bruits ont annoncé une prise de contact du VfB Stuttgart qui souhaitait le faire revenir au poste de directeur général du club. Mais pour le moment, les supporters de Cologne FC n’ont pas à s’inquiéter : Alexander Wehrle a récemment déclaré dans une interview accordée au Wall Street Journal qu’il souhaitait bâtir, sur le long-terme, un modèle économique similaire aux clubs de Mayence ou Hanovre 96 pour Cologne. Affaire à suivre…

Google Plus

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer