Economie

Le FC Nantes joue-t-il gros lors de cette 38ème journée de Ligue 1 ?

Alors que les Canaris ont assuré brillamment leur maintien depuis déjà plusieurs semaines, le président du club Waldemar Kita goûte très peu à cette fin de saison en roue libre de sa formation. Ce dernier n’a pas hésité à rappeler les enjeux financiers afin de remotiver les troupes. Explications…

Si le suspens de cette fin de saison de Ligue 1 tourne exclusivement autour de la 3ème place pouvant donner un accès à la Ligue des Champions, d’autres rencontres insoupçonnées de la 38ème journée regorgent d’un enjeu extrêmement important. A l’heure où les experts s’intéressent seulement aux places européennes et aux équipes concernées par la relégation, les places au sein du ventre mou du championnat sont scrutées avec attention par les directions en raison des enjeux financiers qui en découlent.

C’est notamment le cas de Waldemar Kita, propriétaire du FC Nantes. Alors que les joueurs et le staff technique ont fait la fête avec leur public à l’issue de la 37ème journée face au FC Lorient, le président nantais regrettait fortement le résultat final de cette rencontre (ndlr : 1-1). Ce score, qui empêche le FC Nantes de viser une place dans le top 10, a fait perdre plusieurs millions d’euros selon le dirigeant nantais.

Si le discours parait sévère étant donné la belle saison réalisée par le FC Nantes compte tenu des problèmes touchant le club – avec notamment une interdiction de recrutement – Waldemar Kita a tenu à rappeler à travers sa mise en garde l’importance du classement final dans les recettes télévisuelles perçues en fin de saison.

En effet, un peu plus de 23,5% des recettes TV distribuées en Ligue 1 en fin de saison sont réalisées en fonction du classement final de l’exercice écoulé. Alors qu’une place dans le top 10 rapporte un bonus supérieur à 4 M€, la 13ème place n’a généré qu’un surplus de l’ordre de 3 M€ lors de la saison 2013-14.

kita enjeux financiers

Waldemar Kita a tenu à mettre la pression sur son équipe en rappelant les enjeux financiers liés au classement final

Alors que le FC Nantes a abandonné toute chance d’accrocher le top 10 au classement final, Waldemar Kita met en garde son groupe contre tout relâchement lors du dernier déplacement à Lens. Même si cela relève d’un scénario rocambolesque, le FC Nantes peut achever l’exercice au … 17ème rang ! Un classement qui n’accorderait qu’un bonus de l’ordre de 1,5 M€ de recettes TV.

Clairement, une baisse de recettes TV de l’ordre de 2,5 M€ pénaliserait fortement le recrutement du FC Nantes pour la saison 2015-16. Le discours tenu par Waldemar Kita à l’issue de la rencontre face au FC Lorient était une manière de remobiliser les troupes afin d’éviter toute dégringolade au classement lors de la dernière journée. Un rappel à l’ordre qui vaut également à son entraineur Michel Der Zakarian, à qui il ne restera plus qu’une année de contrat à l’issue de l’exercice et avec lequel les relations ne sont pas toujours au beau fixe.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer