Economie

Le FC Sochaux va-t-il passer sous pavillon chinois ?

Alors que le groupe automobile PSA a affiché depuis le début de saison son intention de vendre le FC Sochaux Montbéliard, aucun repreneur n’a encore émis d’offre ferme. Mais de récentes visites des installations du club laissent penser que des investisseurs chinois pourraient être intéressés par le rachat de l’institution doubiste. Explications…

Alors que l’Atletico Madrid a fait la une de l’actualité économique la semaine dernière avec l’entrée dans son capital social de l’homme d’affaires chinois Wang Jianlin contre un investissement de 45 M€, un club français pourrait également basculer rapidement sous capitaux chinois. Actuellement, la direction du FC Sochaux Montbéliard serait en discussion avancée avec le groupe chinois Ledus au sujet de la vente du club d’après les informations révélées par l’Est Républicain.

Des informations qui ont pris une nouvelle dimension quand, lors de la rencontre opposant le FC Sochaux à l’AC Ajaccio, une délégation d’hommes d’affaires chinois est venue assister au match tout en visitant minutieusement les installations du club. D’après différentes sources concordantes, il s’agissait bien de représentants de l’entreprise chinoise Ledus, spécialisée dans la production d’ampoules LED.

Le FC Sochaux a noué de nombreuses relations avec la Chine

Au cours des derniers mois, la direction du FC Sochaux Montbéliard n’a cessé de développer des liens avec la Chine. Lors du dernier mercato estival, le club doubiste a notamment vendu son défenseur central international zambien, Stoppila Sunzu, au club chinois de Shanghai Greenland Shenhua contre une indemnité de transferts de l’ordre de 2,5 M€. Une transaction qui a notamment permis au club de Franche-Comté de valider ses comptes prévisionnels pour la saison 2014-15 auprès de la DNCG sans problème majeur.

Au cours des dernières années, le FC Sochaux a également développé un partenariat solide avec le club chinois de deuxième division, Wuhan Zall FC. En novembre 2013, une délégation du club sochalien s’était notamment rendue à Wuhan afin de visiter les installations du club. Et en février 2014, deux jeunes talents du club chinois avaient effectué en stage au sein du centre de formation du FC Sochaux. Enfin, en mai dernier, des dirigeants de Wuhan Zall FC sont venus visiter et recueillir quelques informations sur le savoir-faire du FC Sochaux en matière de formation.

denis worbe fc sochaux

Depuis son arrivée au FC Sochaux, Denis Worbe ne cache pas l’intention de PSA de vendre le club à court terme.

Enfin, le propriétaire du club, le groupe PSA, s’est également considérablement rapproché du marché chinois au cours des dernières années. Le constructeur automobile Dongfeng a notamment acquis dernièrement 14,1% du capital social du groupe PSA. Et les deux groupes possèdent une unité de production en commun à Wuhan, ville de résidence du Wuhan Zall FC.

Pourquoi Ledus rachèterait un club structurellement déficitaire ?

Si le FC Sochaux n’a cessé de développer ses relations avec la ville de Wuhan en Chine, les liens ne sont pas forcément directs avec la firme Ledus dont le siège social est basé à Hong Kong. De plus, sur la période 2011-13, le FC Sochaux a affiché un déficit opérationnel de l’ordre de 6,1 M€ qui a notamment été comblé par la vente de joueurs. Une situation qui a occasionné une baisse de compétitivité sportive du club et une descente en Ligue 2. Ainsi, le club possède assez peu d’arguments pour convaincre un éventuel repreneur provenant de l’autre bout de la planète.

Malgré cela, Ledus verrait de nombreux intérêts à racheter le FC Sochaux. Tout d’abord, la firme chercherait à s’implanter sur le marché français via notamment un partenariat BtoB avec le groupe PSA. La vente du FC Sochaux pourrait alors constituer un élément de la négociation. De plus, Ledus pourrait servir de passerelle européenne afin d’importer le savoir-faire sochalien en matière de formation de jeunes joueurs au sein des clubs chinois. Une situation qui serait alors similaire à celle connue par le club néerlandais d’ADO Den Haag.

Pour le moment, ni la direction du FC Sochaux, ni celle de PSA n’ont commenté une éventuelle offre de la part de Ledus. D’autant que certains acteurs locaux (EIMI, LISI, KIPO…) pourraient également se lancer dans la course au rachat du club doubiste. Malgré une situation difficile, le FC Sochaux peut compter sur le carnet d’adresses d’un actionnaire puissant pour trouver un repreneur fiable dans les mois à venir…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez16
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer