Marketing

Le FC Barcelone est-il en conflit avec un de ses sponsors ?

Alors qu’elle a complètement disparu des supports de communication du club catalan depuis plus d’un trimestre, l’entreprise chinoise Suning aurait rompu unilatéralement son accord commercial signé avec le FC Barcelone en juin 2014. Une rupture qui n’aurait pas plu à la direction barcelonaise. Explications…

Si la conclusion d’un accord de sponsoring maillot principal est le dossier chaud de l’actualité commerciale du FC Barcelone, certains sujets mineurs encombrent actuellement le service marketing du club catalan. C’est notamment le cas du contrat commercial signé en 2014 avec l’entreprise Suning, constituant le premier accord de sponsoring régional signé en Chine par le FC Barcelone.

Alors que l’idylle avait plutôt bien démarré, la firme chinoise de distribution de produits électroniques a mystérieusement disparu des supports de communication du club catalan à l’automne dernier. Si la presse espagnole a signalé le retrait du logo de la firme chinoise de la liste des partenaires officiels du club sur le site officiel du FC Barcelone, la direction catalane n’a jusqu’à présent fourni aucune information à ce sujet. Pourtant, en juin 2014, Suning avait signé un engagement de 3 ans avec le club catalan.

Néanmoins, des éléments ont été dernièrement délivrés par la presse chinoise et hongkongaise. D’après différentes sources, la société Suning aurait mis fin unilatéralement à son contrat de sponsoring régional signé avec le FC Barcelone. Une attitude qui n’aurait pas plu aux dirigeants catalans qui auraient alors décidé de poursuivre en justice la firme chinoise. Toujours selon la presse hongkongaise, le FC Barcelone réclamerait 4 millions de yuans pour rupture anticipé de contrat et 139 000 RMB pour dommages et intérêts. Une somme qui représenterait un peu moins de 600 000 €.

Bien évidemment, les sommes en jeu sont dérisoires par rapport aux revenus commerciaux générés par le FC Barcelone. Lors de la saison 2014-15, le club catalan a pour la première fois dépassé la barre des 200 M€ de recettes commerciales en atteignant un montant de 221,713 M€. Cependant, le club catalan a certainement fait de ce sujet une question de principe et il souhaite faire valoir ses droits. D’autant que l’entreprise Suning ne semble pas avoir de problème de trésorerie : propriétaire du club de Chinese Super League de Jiangsu Suning FC, ce dernier aurait dernièrement proposé un salaire astronomique de 40 M€ par exercice à Yaya Touré pour le faire signer ! Le club chinois a également enrôlé la star brésilienne du Shakhtar Donetsk, Alex Teixeira, contre une indemnité de 50 M€ lors du dernier mercato hivernal.

Cependant, la situation demeure tout de même complexe pour le FC Barcelone qui travaille activement depuis plusieurs saisons sur le marché chinois pour y renforcer son attractivité. Un conflit durable avec un acteur économique majeur de la région ne serait alors pas une bonne nouvelle pour le club catalan…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 


Source photo à la Une : © Capture vidéo FC Barcelona (Youtube)

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer