Stratégie

FC Barcelone : comment le club s’appuie sur son identité catalane pour renforcer sa notoriété internationale ?

fc-barcelone-culture-catalane-internationalisation

La direction du FC Barcelone a reçu cette semaine la délégation chinoise des Xiquets de Hangzhou afin de lui faire visiter ses infrastructures du Camp Nou. Le club catalan a en réalité profité d’un événement organisé dans la cité catalane de Tarragone pour inviter ce club de « castells » chinois au sein de ses installations. Décryptage…

Alors que certains clubs européens sont prêts à renier une partie de leur histoire et héritage culturel pour satisfaire leurs ambitions internationales, ce n’est clairement pas le cas du FC Barcelone. Si la direction catalane ne cache plus ses ambitions à l’échelle internationale – le club a notamment inauguré de nouveaux locaux à New York début septembre – le FC Barcelone souhaite appliquer une stratégie d’expansion commerciale sur de nouveaux marchés tout en respectant ses valeurs, sa culture et son histoire.

La rencontre organisée au Camp Nou avec le club chinois de « castells » des Xiquets de Hangzhou matérialise parfaitement la politique menée par le FC Barcelone. Mardi dernier, le club catalan a ainsi fait visiter son enceinte aux athlètes de Hangzhou qui pratiquent le « castell », un sport typiquement catalan. Il consiste à réaliser des « tours humaines » en empilant les athlètes les uns sur les autres tout en réalisant une figure esthétique.

Le FC Barcelone a ainsi profité d’un concours de castells organisé dans la ville voisine de Tarragone pour inviter cette équipe chinoise, venue en Catalogne pour se frotter aux meilleurs clubs de la région. La discipline a été importée en Chine en 2009 par l’homme d’affaires chinois Qian Anhua, spécialisé dans le textile, et qui a voulu transformer cette pratique en exercice de team building pour ses employés. Des premiers liens entre les équipes catalanes et le club d’Hangzhou ont été rapidement tissés lors de la visite d’une délégation catalane à l’exposition universelle de Shanghai de 2010.

FC Barcelone : la diffusion de la culture catalane sert les intérêts du club

Les Xiquets de Hangzhou ont été accueillis au cours de leur visite par Pau Vilanova, membre du comité de direction du FC Barcelone. Lors de leur visite, les membres des Xiquets de Hangzhou en ont profité pour exécuter une figure sur le parvis du Camp Nou. Une figure difficile, le pilar de cinc, qui consiste à empiler cinq individus, a ainsi été réalisée à la perfection. Le membre situé au sommet de la tour en a profité pour brandir un maillot du FC Barcelone offert par le club.

Ainsi, le FC Barcelone profite de la diffusion de la culture catalane aux quatre coins de la planète pour optimiser l’internationalisation de sa marque. Une stratégie qui colle parfaitement à la philosophie « globalisante » que tente de mettre en œuvre le club catalan, cherchant à mettre en avant ses singularités culturelles plutôt qu’à les gommer. Une politique qui porte clairement ses fruits : le club ne cesse de gagner en notoriété aux quatre coins du globe, lui permettant de dynamiser ses sources de recettes commerciales.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. [mc4wp_form]


Source photo à la Une : Wikipedia.org (TeakjunCC BY-SA 4.0)

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer