Economie

Le FC Barcelone signe un nouveau contrat équipementier record !

Alors que les négociations étaient en bonne voie, la direction du FC Barcelone vient de dévoiler la signature d’un nouveau contrat stratosphérique avec son partenaire technique Nike ! Un partenariat qui pourrait entraîner une nouvelle vague inflationniste des contrats équipementiers au sein du football européen. Explications…

La rumeur circulait depuis déjà plusieurs semaines mais la nouvelle est désormais officielle. Le FC Barcelone vient d’annoncer la prolongation de son contrat équipementier avec Nike. Coopérant avec l’entité américaine depuis 1998, le club catalan s’est engagé jusqu’à l’issue de la saison 2025-26 avec la firme à la virgule. Le FC Barcelone a ainsi signé un nouvel engagement de 10 ans, étendant en réalité la collaboration avec son partenaire technique de 8 huit ans par rapport au précédent engagement contractuel.

Alors que les données financières de ce nouveau contrat n’ont pas été communiquées publiquement par la direction du FC Barcelone, les différents médias espagnols sont parvenus à récupérer certaines informations. D’après Mundo Deportivo, le nouveau contrat équipementier signé par le club catalan pourrait lui rapporter jusqu’à 155 M€ par exercice, bonus compris ! Un montant qui ne sera néanmoins pas accessible lors de la première année d’entrée en vigueur du nouveau contrat (2016-17). Pour le prochain exercice, le FC Barcelone devra se contenter de « seulement » 105 M€ en cas de déblocage de tous les bonus de performances.

Ainsi, via ce nouvel engagement, le FC Barcelone pulvérise tous les records de revenus équipementiers au sein du football européen ! L’accord le plus lucratif était jusqu’à présent détenu par Manchester United : Adidas avait accepté de débourser 750 M£ sur 10 ans pour subtiliser les Red Devils au grand rival Nike. En signant un tel accord avec le FC Barcelone, la firme de l’Oregon montre sa volonté de conserver ses partenariats stratégiques au sein du football européen.

En plus de l’important montant de sponsoring perçu par le FC Barcelone, le club catalan est également parvenu à récupérer l’intégralité de la gestion de ses activités de merchandising/licensing. Un accord qui permet également au club de se réapproprier l’exploitation en direct de ses boutiques officielles, dont notamment celle du Camp Nou. D’après les bilans financiers des exercices passés, une telle reprise en main devrait rapporter au FC Barcelone des revenus bruts supplémentaires autour de 70 M€ par exercice même si le club supportera également des charges additionnelles dont notamment le reversement de royalties à Nike via la mise en application d’un modèle inversé.

Avec la signature de ce contrat, la direction du FC Barcelone emmenée par Josep Maria Bartomeu a montré sa capacité à valoriser les accords de sponsoring du club catalan. Désormais, la direction exécutive est très attendue sur le dossier du sponsoring maillot principal du club. Alors que le contrat avec Qatar Airways prend fin le 30 juin prochain, le club n’a toujours pas annoncé officiellement le remplaçant de la compagnie aérienne qatarie qui s’affichera sur ses maillots lors des prochaines saisons…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire 


Source photo à la Une : © FC Barcelona (Facebook)

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer