Marketing

FC Barcelone : le club cherche un nouveau sponsor dans le secteur de l’horlogerie

fc-barcelone-sponsoring-horlogerie

Suite au probable départ de son partenaire Maurice Lacroix, la direction commerciale du FC Barcelone serait actuellement en ordre de bataille afin de dénicher au plus vite un nouveau sponsor dans l’univers de l’horlogerie. Et toutes les conditions sont réunies pour obtenir un bon contrat. Analyse…

Selon les informations révélées cette semaine par le média espagnol Palco23, la direction commerciale du FC Barcelone chercherait activement à nouer un nouveau contrat de sponsoring dans le secteur de l’horlogerie afin de compenser le départ prévu de la firme suisse Maurice Lacroix, qui n’aurait pas prolongé son contrat initié avec le club catalan en mars 2014.

Percevant une somme estimée à 3 M€ par exercice de la part de Maurice Lacroix, la cellule commerciale du FC Barcelone souhaiterait profiter de ce départ pour revaloriser un contrat à fort potentiel. En plus des activations initialement prévues, le club catalan propose à son partenaire horloger des espaces à forte visibilité à l’image de l’encart prévu à côté de l’écran géant du Camp Nou ou encore de l’espace disponible sur le panneau utilisé par le 4ème arbitre.

Pour revaloriser un tel contrat, la direction du FC Barcelone pourra s’appuyer sur la tendance actuellement en vigueur au sein du marché de l’horlogerie de luxe. Alors que le secteur a pendant longtemps déserté le sponsoring footballistique, la tendance s’est clairement inversée depuis le début des années 2000. Certaines marques comme Hublot ou Tag Heuer ont investi massivement dans le sponsoring du ballon rond, nouant de multiples partenariats avec des institutions (FIFA, UEFA, ligues européennes…), des clubs ou encore des joueurs de football.

« Pour nous, dès le départ, c’était un bon investissement : se positionner ainsi dans le football a constitué un formidable accélérateur de renommée et de reconnaissance pour la marque » a ainsi confié dernièrement Ricardo Guadalupe, CEO de Hublot au média suisse Bilan. Et les chiffres donnent raison au dirigeant de la marque : le chiffre d’affaires de Hublot est passé de 30 à 500 millions de francs suisses entre 2003 et 2013. Et une bonne partie de la croissance est attribuable à la stratégie de sponsoring mise en place par l’horloger suisse.

Abonnement Ecofoot Premium – S’abonner à notre version premium, c’est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot
  • Bénéficier de nos meilleurs contenus au format magazine
  • Soutenir le développement d’un média que vous appréciez




  • FC Barcelone : le club peut-il espérer une belle revalorisation de contrat ?

    Même si Maurice Lacroix semble effectivement sur le départ du côté catalan – le groupe n’abandonne pas toute activité dans le sponsoring footballistique puisqu’il reste partenaire du FC Bâle – le FC Barcelone aura également de solides arguments en termes d’activation à faire valoir à son futur partenaire. Lors de leur collaboration, Maurice Lacroix et le FC Barcelone sont à l’origine d’activations à grand succès à l’image de l’opération déployée au mois de décembre 2015. L’horloger suisse avait alors monté une campagne, encourageant ses internautes à dessiner la montre de leurs rêves sur le site du groupe et à la partager sur les réseaux sociaux. Afin de lancer au mieux ce concours, tous les joueurs du FC Barcelone s’étaient prêtés au jeu en dessinant leur propre montre. Au final, plus de 9 000 modèles différents ont été réalisés, assurant une belle exposition à la marque.

    Au-delà des campagnes d’activation innovantes et numériques, suscitant régulièrement un vif succès auprès des volumineuses communautés sociales du FC Barcelone ; le club catalan pourra également mettre à disposition aisément ses joueurs pour la réalisation des campagnes publicitaires de son futur partenaire. Peu de joueurs de l’effectif catalan sont actuellement engagés avec un partenaire horloger à l’exception de Lionel Messi qui a régulièrement réalisé la promotion des produits Audemars Piguet au cours des dernières années.

    Le départ de Maurice Lacroix pourrait finalement permettre au FC Barcelone d’enregistrer une nouvelle croissance de ses revenus de sponsoring, grâce à une conjoncture favorable au sein de ce secteur. Au cours du dernier exercice, le club catalan a enregistré un chiffre d’affaires proche de 680 M€ dont 268 M€ de recettes commerciales.

    Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à suivre notre page Facebook

     


    Source photo à la Une : © Flickr.com (Oh-Barcelona.com)

    Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer