Economie

La fédération anglaise dévoile un résultat déficitaire

La fédération anglaise de football (FA) a dévoilé publiquement son bilan financier concernant l’exercice 2014-15. Sans surprise, ce dernier est déficitaire même si la fédération se montre optimiste pour les prochaines années. Explications…

Si l’équipe nationale d’Angleterre s’est qualifiée brillamment pour l’Euro 2016 qui se disputera en France en juin prochain, le bilan est moins probant sur le plan comptable. Ainsi, lors de l’exercice 2014-15 clos le 31 juillet dernier, la fédération anglaise a dévoilé un résultat avant impôt déficitaire de l’ordre de 9,3 M£.

Néanmoins, la direction de la fédération a expliqué ce résultat comptable lourdement déficitaire par des travaux de restructuration de l’organisation qui ont pesé pour quelques 10,4 M£ de charges lors du dernier exercice comptable. Cependant, ce travail devrait permettre à la fédération anglaise de réduire ses coûts fonctionnels de l’ordre de 6,7 M£ par saison. Le départ d’un haut cadre de la fédération, qui a perçu en tout 1,05 M£ de revenus sur l’exercice, a également pesé dans les finances de la FA.

De façon plus préoccupante, la fédération anglaise de football a également connu une baisse de son chiffre d’affaires. Ce dernier est passé de 332,3 à 318,1 M£. Néanmoins, cette baisse de 4,2% de revenus s’explique facilement par l’absence de recettes liées à une compétition internationale lors de l’exercice comptable 2014-15. De plus, la fédération n’était pas parvenue à trouver un sponsor titre concernant l’édition 2014-15 de la FA Cup. Un manque qui a depuis été comblé par la signature d’un accord avec la compagnie aérienne Emirates.

La fédération tient également à souligner les investissements importants réalisés dans le domaine sportif au cours de la saison 2014-15. Au total, une enveloppe de 116,7 M£ a été attribuée aux investissements sportifs dont une partie a été dédiée à la formation. Ainsi, plus d’une £ sur trois générée par la fédération anglaise  a été réaffectée à l’investissement.

Enfin, concernant la charge financière, la fédération anglaise s’est acquittée de 21,6 M£ de paiement d’intérêts tout en réduisant sa dette brute de 11,9 M£. Elle possède toujours un niveau d’endettement bancaire élevé à hauteur de 251,6 M£ du notamment au financement du stade de Wembley. Néanmoins, la fédération anglaise a conclu une opération de refinancement de sa dette en octobre dernier lui permettant de revoir l’échéancier et les conditions de remboursement. De plus, la location temporaire de l’enceinte londonienne aux clubs de Chelsea FC et de Tottenham – les deux dossiers sont en cours de négociation – permettra à la fédération anglaise de générer des revenus supplémentaires, facilitant le remboursement de sa dette.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 


Source photo à la Une : © Capture vidéo Youtube – FATV

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer