Marketing

La fédération argentine sera-t-elle confrontée à une vague de départ de ses sponsors ?

Alors que les différents scandales ayant éclaboussé la FIFA au cours des dernières semaines perdent peu à peu de leur puissance médiatique, les conséquences des révélations judiciaires continuent à se faire ressentir. Et la FIFA n’est pas la seule institution concernée : plusieurs sponsors de la fédération argentine pourraient négocier leur retrait. Explications…

Les révélations au sujet des scandales de corruption touchant plusieurs hauts-fonctionnaires de la FIFA auront très certainement des conséquences importantes en termes de revenus commerciaux concernant l’institution. Certains partenaires n’ont pas attendu les révélations effectuées par la justice américaine pour prendre la fuite : Continental, Sony ou encore Emirates n’ont pas renouvelé leur contrat avec l’institution même si ce dernier serait rentré en négociation pour un éventuel retour avec des conditions financières plus avantageuses.

Néanmoins, la FIFA n’est pas la seule institution touchée par les différents scandales. Les révélations de la justice américaine ont également mis en cause plusieurs dirigeants de fédérations. Ces dernières pourraient alors connaître le même sort que l’institution internationale, avec une baisse immédiate d’attractivité commerciale.

La fédération argentine de football (AFA) est particulièrement visée par la procédure. Son ancien président, Julio Grondona, est soupçonné d’avoir profité du système de corruption à grande échelle mis en place au sein de la FIFA pour recevoir des pots-de-vin. Alors qu’il est désigné comme le « co-conspirateur 10 » dans le rapport remis par les Etats-Unis, Julio Grondona est notamment mis en cause dans l’encaissement de trois versements financiers représentant un montant total de 3 M€ qui n’apparaissent pas dans les comptes de la fédération. Des versements qui ont eu lieu en marge de l’organisation de la Copa America 2011, qui s’est déroulée en Argentine.

Le constructeur Volkswagen va-t-il mettre fin à sa collaboration avec l’AFA ?

Collaborant depuis plus de 12 ans avec la fédération argentine, le constructeur allemand Volkswagen aurait entamé des négociations pour pouvoir rompre immédiatement son contrat de sponsoring. L’information, relayée par la presse argentine et ibérique, n’a pas été confirmée par les deux parties. Néanmoins, la fédération souhaite mener ce dossier avec discrétion afin d’éviter une contagion aux autres sponsors.

Outre Volkswagen, la banque chinoise ICBC aurait également entamé des discussions avec l’AFA afin de se désengager. Néanmoins, lors des derniers jours, l’établissement financier a annoncé publiquement qu’il maintenait son engagement aux côtés de la fédération argentine jusqu’au terme de son contrat. Un arrangement financier aurait cependant été trouvé entre les deux protagonistes.

Copa America argentine

L’AFA mise sur une bonne Copa America de sa sélection afin de redorer son image et de calmer les velléités de départ de ses sponsors

Alors que Qilmes, Adidas ou encore Coca-Cola réfléchissent toujours à la suite à donner à leur partenariat avec l’AFA ; la Fédération mise sur une grande Copa America afin de redorer son image et faire oublier les accusations portant sur l’institution. La sélection jouera un match capital dès samedi face à la Colombie pour atteindre le dernier carré de la compétition…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer