Stratégie

La fédération autrichienne veut se doter d’un nouveau stade

Suite à l’engouement suscité par la brillante qualification de la sélection nationale pour l’Euro 2016, la fédération autrichienne réfléchit actuellement à l’édification d’un nouveau stade à grande capacité afin de répondre aux attentes du public. Néanmoins, le financement d’un tel projet est loin d’être bouclé. Explications…

Qualifiée pour la première fois pour un tournoi international majeur depuis la Coupe du Monde 1998 – hors Euro 2008 tournoi au sein duquel le pays était organisateur de l’événement – la sélection nationale autrichienne s’apprête à disputer l’Euro 2016 avec un nouveau statut d’outsider. La sélection du défenseur latéral bavarois David Alaba a littéralement survolé son groupe de qualification, ne perdant aucune rencontre et impressionnant un grand nombre d’observateurs.

Les excellents résultats obtenus dernièrement par la sélection autrichienne ont suscité un véritablement engouement populaire au sein du pays et donnent des idées à la direction de la fédération autrichienne. Son président, Leopold Windtner, souhaiterait surfer sur les bons résultats sportifs de la sélection pour moderniser les infrastructures du pays.

Malgré l’organisation de l’Euro 2008, le pays ne possède pas actuellement de stade capable de répondre à l’intégralité de la demande du public autrichien. Disputant régulièrement ses rencontres dans l’enceinte d’Ernst-Happel-Stadion, dont la capacité a été ramenée à 50 000 spectateurs en 2005 pour être en conformité avec les exigences de l’UEFA pour l’organisation de l’Euro 2008, ce stade est devenu trop petit pour accueillir les rencontres de la sélection. Selon Leopold Windtner, la sélection aurait pu accueillir plus de 70 000 personnes dans son enceinte lors de la dernière rencontre disputée face à la modeste équipe du Liechtenstein.

autriche david alaba

La sélection autrichienne de David Alaba aura un vrai rôle d’outsider lors de l’Euro 2016

Désormais, Leopold Windtner ne cache plus ses aspirations. Il veut se doter au plus vite d’une nouvelle enceinte capable d’accueillir plus de 70 000 spectateurs pour la réception des rencontres de la sélection nationale autrichienne. Pour appuyer sa décision, il prend exemple sur le voisin hongrois. « Regardons ce qui se passe chez nos voisins. La Hongrie est en train de bâtir un nouveau stade de 70 000 places assises à l’emplacement de son enceinte Ferenc Puskas. L’aménagement de nouvelles infrastructures joue un rôle essentiel dans la politique sportive menée par le pays » indique alors le dirigeant de la fédération autrichienne.

D’après des propos relayés par la presse autrichienne, la fédération serait prête à investir près de 150 M€ pour se doter de son nouveau stade. L’OFB devra alors solliciter d’autres acteurs pour pouvoir boucler le financement. Si le projet n’en est qu’à ses balbutiements, la fédération autrichienne étudie déjà plusieurs montages dont notamment la présence d’un club résident pour pouvoir se doter au plus vite des fonds.

Néanmoins, il sera indispensable pour l’OFB de fédérer les pouvoirs publics et le football professionnel autrichien autour de son projet pour que ce dernier puisse voir le jour. La construction de nouveaux stades en Europe constitue régulièrement un casse-tête judiciaire et financier : la fédération belge se trouve notamment dans une position actuellement inconfortable suite au retrait du club d’Anderlecht de participer au projet d’édification de nouveau stade dans la ville de Bruxelles. Un départ qui met à mal la candidature bruxelloise concernant l’accueil de rencontres de l’Euro 2020…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer