Economie

La Fédération Irlandaise s’explique sur l’arrangement financier conclu avec la FIFA

Alors que la fédération irlandaise de Football (FAI) avait publiquement protesté contre l’erreur d’arbitrage conduisant à sa non-qualification pour le Mondial 2010, un arrangement financier conclu entre la FIFA et la FAI a été dernièrement dévoilé afin de mettre fin à toute procédure judiciaire. La FAI a alors décidé de s’expliquer au sujet de cet accord…

Les révélations au sujet du fonctionnement de la FIFA sous l’ère Blatter ne cessent de secouer l’institution. Dernièrement, un arrangement financier conclu entre la FIFA et la fédération irlandaise de football a été dévoilé et confirmé par la FIFA. Afin de calmer les ardeurs de la FAI qui menaçait de porter l’affaire devant le Tribunal Arbitral du Sport  (TAS) suite à la main de Thierry Henry qui avait indirectement conduit à l’élimination de l’Irlande dans la course à la qualification du Mondial 2010, la FIFA avait alors organisé plusieurs rendez-vous avec les responsables de la Fédération Irlandaise afin de trouver un terrain d’entente.

Après différentes réunions, un accord avait été trouvé entre les différentes parties. Ainsi, d’après les informations révélées en début de semaine par la presse, la FIFA aurait accepté de dédommager la FAI à hauteur de 5 M€ afin que cette dernière abandonne ses différents recours judiciaires. Bien évidemment, l’institution internationale avait fait signer un accord de confidentialité à la direction de la Fédération Irlandaise afin de ne pas révéler au grand public cet arrangement.

John Delaney dévoile la chronologie de l’arrangement

Face à de telles révélations, le Premier Ministre irlandais Enda Kenny a exigé à la direction de la fédération irlandaise de football de s’expliquer au sujet de cet arrangement financier. Le président de la FAI, John Delaney, a ainsi décidé de publier la chronologie des événements liés à cet accord.

Selon les éléments fournis par la FAI, la FIFA avait décidé en janvier 2010 d’accorder un prêt sans intérêt de l’ordre de 5 M€ à la fédération irlandaise en échange de l’abandon des poursuites judiciaires. En plus de ce prêt, une subvention de 400 000 € a également été octroyée à la fédération irlandaise afin de l’aider à financer des programmes régionaux.

Le prêt octroyé par la FIFA a été utilisé par la fédération irlandaise pour boucler le financement des travaux de l’enceinte Aviva Stadium. Après plusieurs requêtes de la FAI adressées à la FIFA, l’institution internationale a effacé la créance accordée à la FAI suite à la non-qualification de la sélection irlandaise pour le Mondial 2014. Cette dernière n’était alors plus tenue de rembourser le prêt concédé.

En publiant la chronologie des faits, John Delaney souhaite démontrer que la FAI a toujours agi dans l’intérêt du football irlandais tout en respectant les lois en vigueur dans le pays. Si un accord de confidentialité existait entre les deux protagonistes dans cette affaire, le prêt concédé par la FIFA apparaissait dans les documents comptables de la fédération irlandaise même si aucun libellé n’expliquait l’origine de ce flux financier.

John Delaney

Le poste de John Delaney n’est pour le moment pas menacé malgré la révélation de l’accord financier secret conclu entre la FAI et la FIFA

Si l’image de la FIFA est au plus bas depuis deux semaines, le football irlandais pourrait également subir les dommages collatéraux de cette affaire. Néanmoins, la position de président de John Delaney n’est actuellement pas remise en cause suite à cette révélation. Il conserve toujours le soutien de son conseil d’administration.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer