Politique / Droit

Le football malien traverse une grave crise de gouvernance

crise gouvernance femafoot

La Fédération Malienne de Football (FEMAFOOT) a été suspendue début mars par la FIFA en raison de la dissolution de son comité exécutif prononcée par le gouvernement malien. Une ingérence qui ne favorisera pas l’amélioration des résultats sportifs du football malien.

Le football malien traverse une grave crise politique en ce mois de mars. Suite à la dissolution du comité exécutif de la FEMAFOOT prononcée par le gouvernement malien et son ministre en charge des sports, Housseïni Amion Guindo ; la FIFA a décidé de suspendre avec effet immédiat la Fédération Malienne de Football.

Une décision qui engendre de graves répercussions pour le football malien. Via cette sanction, les clubs maliens ne sont plus autorisés à participer aux compétitions internationales organisées par la CAF et la FIFA. La sélection nationale est également suspendue. Par ailleurs, la FEMAFOOT ne peut plus bénéficier des programmes de développement de la FIFA et de la CAF.

Pour justifier cette dissolution du comité exécutif de la FEMAFOOT, le gouvernement malien a mis en avant la gestion autoritaire menée par l’ancien président de la fédération, Boubacar Baba Diarra. Selon le gouvernement malien, des suspensions arbitraires avaient été adressées au cours des dernières années à d’anciens dirigeants de la FEMAFOOT. Le TAS avait d’ailleurs demandé la levée de certaines sanctions dans un jugement rendu le 04 octobre dernier.

FEMAFOOT : des désaccords financiers à l’origine des tensions ?

Au-delà des sanctions appliquées à certains membres, Boubacar Baba Diarra paierait en réalité ses propos acerbes tenus à l’encontre du gouvernement malien au cours des derniers mois. Dernièrement, le désormais ex-président de la FEMAFOOT est notamment revenu sur la gestion financière de la fédération.

D’après Boubacar Baba Diarra, le financement octroyé par le gouvernement malien serait minime dans le budget de la FEMAFOOT. Selon ses propres chiffres, l’intégralité du budget de fonctionnement de la FEMAFOOT (financement des compétitions + paiement des salariés) aurait été financée par les sponsors et le fonds d’appui de la FIFA (FAF). Un budget qui représente un montant de l’ordre de 1,7 Md de francs CFA (2,6 M€).

Et alors que le gouvernement malien a pour habitude de prendre en charge les primes accordées aux joueurs maliens sélectionnés, Boubacar Baba Diarra a également remis en cause cet effort financier. Selon l’ancien dirigeant, la FEMAFOOT a avancé tous les frais concernant la préparation et la participation du Mali à la dernière CAN, représentant une enveloppe totale de 147 millions de francs CFA (225 000 €).

En attendant d’en savoir davantage sur la réalité du financement de la FEMAFOOT, les différents responsables du football malien vont devoir organiser au plus vite des élections afin de sortir de cette crise. D’autant que le football malien n’a pas réellement brillé sur la scène internationale au cours des derniers exercices…

Source photo à la Une : Capture vidéo Youtube

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer