Economie

La FFF conclut un nouveau partenariat avec Volkswagen

La Fédération Française de Football devrait rapidement annoncer la conclusion d’un nouveau partenariat de sponsoring avec le constructeur automobile allemand Volkswagen. La firme de Wolfsburg profite du départ de Citroën pour devenir partenaire des Bleus.

Dernièrement, le constructeur français Citroën avait annoncé l’arrêt de son partenariat avec l’équipe de France au lendemain de la Coupe du Monde au Brésil. Quatre ans plus tôt, la firme du groupe PSA avait signé un contrat de quatre ans avec la FFF, s’achevant en août 2014.

Au lendemain de Knysna, Citroën avait accepté de remplacer Toyota qui était alors le partenaire officiel de la FFF. Contre une somme avoisinant 1,4 million d’euros par an, Citroën était devenu partenaire officiel des Bleus. Le constructeur automobile se situait au sein de la catégorie deux des annonceurs sponsors de l’équipe de France en compagnie de Carrefour, Sport 2000 ou encore SFR.

Philippe Narbeburu, alors directeur marketing de Citroën, avait expliqué ce choix déroutant de devenir sponsor de l’équipe de France au lendemain de Knysna en indiquant que le football restait le sport le plus suivi de France avec des pics d’audience très importants. De plus, Citroën croyait au projet de la Fédération avec l’instauration d’un bonus/malus concernant le comportement des joueurs.

Volkswagen parie sur les Bleus en pensant à l’Euro 2016

Par le biais de ce partenariat, Citroën espérait également profiter de la visibilité offerte par l’équipe de France pour conforter ses 15% de parts de marché au sein de l’Hexagone. En tant que partenaire de la FFF, la marque aux chevrons a pu organiser des événements promotionnels au Stade de France lors des matchs de l’équipe de France. En mars 2013, Sébastien Loeb est venu saluer le public à bord d’une Citroën DS3 cabriolet lors de la mi-temps du match France – Espagne.

Quatre ans après la signature de son partenariat, Citroën a décidé de se désengager de l’équipe de France. Malgré une exposition importante, la marque n’a pas atteint ses objectifs. La part de marché du constructeur au sein de l’Hexagone a reculé à 14% en 2012. Comme l’ensemble des constructeurs français, Citroën est contraint de faire des économies.

loeb stade de france citroen

Au cours des 4 dernières années, Sébastien Loeb a régulièrement défilé au Stade de France pour le compte de Citroën.

Volkswagen a profité de cette nouvelle pour entrer en négociation avec la FFF. Rapidement un partenariat a été conclu. Le contrat devrait prendre effet en septembre 2014 et couvrira une période de 4 ans. Le constructeur allemand a accepté de payer 4 millions d’euros par an pour devenir un partenaire de catégorie un de la FFF, au même titre que PMU ou encore le Crédit Agricole.

La FFF se félicite de ce nouveau partenariat avec Volkswagen

Le constructeur allemand a accepté de miser sur l’équipe de France. La marque compte sur l’exposition médiatique des Bleus lors de l’Euro 2016 organisé en France pour augmenter significativement ses ventes au sein de l’Hexagone. En 2012, le constructeur comptait 13,9% de parts de marché juste derrière… Citroën ! Il s’agit d’une jolie opération pour le constructeur, après avoir subtilisé le titre de champion du monde en rallye grâce à Sébastien Ogier (un ancien de Citroën).

Du côté de la Fédération Française, on se félicite d’avoir trouvé si vite un remplaçant à Citroën, capable d’apporter près de trois fois plus d’argent. La FFF compte sur l’organisation de l’Euro 2016 pour attirer de nouveaux gros sponsors et renégocier certains partenariats à la hausse.

En revanche, du côté du gouvernement, qui souhaite relancer le made in France, l’ambiance n’est pas festive. Le remplacement d’une marque française par un constructeur allemand n’est pas une première en ce qui concerne le sponsoring sportif français. Début 2013, la Fédération Française de Rugby avait décidé de remplacer Renault par Audi comme partenaire officiel. La marque allemande offrait 4 millions d’euros par an contre trois millions pour Renault…

Google Plus

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer